ARTICLES AVEC LE TAG : "Reneccio"



Articles du mois · 19. novembre 2020
Toutes ces ondes, fréquences, longues ou courtes, extrêmes ou super-hautes nos corps les perçoivent, ils y sont soumis que ça nous plaisent ou pas au quotidien. Je vous parle de RADIO, à piles, le truc le plus vieillot qui soit. Alors imaginez une seconde celles apportées par la 3 G, la 4 G, les antennes mobiles, télé, etc, etc….. installées tout les 3 km pour couvrir la surface du pays. TOUTES LES ONDES ÉMISES NOUS LES PERCEVONS, LES SUBISSONS INCONSCIEMMENT !...

Formations · 31. octobre 2020
Le monde évolue, nous évoluons, les formations évoluent donc aussi !

Depuis l’enfance j’ai pu observer que dès la fin septembre lorsque la nuit tombait, mais plus encore en octobre, des choses sortaient timidement de terre et se « collaient » aux vivants. Lorsque le mois de novembre se présentait, elles devenaient plus vives, plus nombreuses, actives.

Articles du mois · 13. octobre 2020
Le simple fait d’entrer en contact avec des éléments naturels tels que les arbres, les pierres, l’eau, les animaux, le vent, suffit à nous donner une bonne dose d’énergie positive.

La Transition · 01. octobre 2020
Reneccio : Le Silence rend-il fou ? ... Je me sais être ici dans une préparation, dans un changement inévitable, indispensable pour ma continuité, évident dans la logique de ma vie si particulière. .... /...

La Transition · 21. septembre 2020
Reneccio : Ermite ? >> - Suis-je en train de devenir une ermite ? - Est-ce un besoin spirituel ? - De l’associabilité ? - Une vraie et profonde déprime cachée ?

La Transition · 10. septembre 2020
Reneccio : la Solitude >> Et bien, c’est bien intéressant tout ça, que de questionnements, je n’aurais jamais imaginé que le silence, l’isolement ou plutôt le fait de vivre totalement seule dans un endroit isolé me fasse cet effet.

La Transition · 30. juillet 2020
Reneccio : Prendre le Temps >> Avec tout ça, notre vie est bien différente ici à Reneccio, en tous points. Par exemple nos conversations avec les enfants : en bas, dans la vallée il y a des moments pour, et même si nous nous efforçons de les maintenir, l’envie parfois n’y est pas vraiment et les enfants en souffrent. Ici à n’importe quelle heure nous sommes disponibles. Nous nous rendons disponibles.