Mercredi 24 Janvier 20 h

Soin souci déprime suicide

 

Bonjour à tous,

 

Le suicide, thème bien triste, mais avant d’en arriver là il y a un chemin sur lequel nous pouvons encore intervenir.

Souci du simple petit rien à la grosse déprime, si on ne réagit pas, nous finirons submergés avec le temps, la dépression s’installe.

Elle est un trouble mental courant dont les principaux signes sont : 

  • Fatigue,
  • Réduction des activités,
  • Soupirs fréquents,
  • Pessimisme,
  • Désintérêt envers les autres et le monde extérieur,
  • Insomnie avec parfois excès d’activité onirique,
  • Trouble du jugement,
  • Sensations d’inconfort physique et sommeil troublé,
  • Dévalorisation envers soi-même… 

On parle de dépression lorsque la personne est dans un état dépressif durable et intense.

En médecine chinoise, le cerveau est appelé la « mer des moelles » et/ou le « palais de l'Esprit Originel ». L'esprit originel est considéré comme le centre de l’être, il a la capacité de rendre serein, calme, d’éclaircir les pensées et d’affermir la volonté.

Les émotions perturbent les mouvements de l’énergie, l’excès de troubles émotionnels cause mucosités et stases de sang dans le corps, avec le temps, ce blocage épuise le Sang. L'Energie, le Yin et le Yang, ne peuvent plus nourrir le cerveau et assurer les activités normales de l’Esprit.

L’organe en relation avec ce problème est la Rate, même si elle est toujours associée à un ou plusieurs autres organes, d’été ou d’hiver, c’est elle qui petit-à-petit nous entraîne dans une descente qui peut être vertigineuse.

- Avec le Foie, souvent à l’origine de la dépression, notamment lorsqu’il y a :

Surpression du Qi du Foie qui à la longue se transforme en feu : tout excès émotionnel lié au Foie peut bloquer la bonne circulation du Qi, et il en résulte une surpression qui peut provoquer la dépression.

Stagnation de Qi et de mucosités, le Foie attaquant la Rate lorsqu'il est en surpression d'énergie. Le Foie la contrôle alors à l'excès, ce qui l’affaiblit, et elle rencontre des difficultés pour remplir ses fonctions de transformation et de transport des liquides et des céréales. Les mucosités s’accumulent, obstruent les orifices du Cœur et perturbent la Clarté de l’Esprit. 

La mélancolie et l’hypersensibilité perturbent la rate et le foie, d’où un épuisement progressif de l'énergie nourricière et du Sang

- Avec le Cœur :

Cœur et Rate : de nombreuses causes peuvent épuiser la Rate et le Cœur, par exemple des maladies chroniques, les hémorragies, un excès d'activité physique, mentale ou sexuelle, etc. Si la Rate ne remplit plus ses fonctions de transport et transformation, le Sang n'est plus correctement produit, et le Cœur n'est plus nourri. Il ne peut donc plus abriter correctement l'Esprit, et celui-ci s'agite.

 

Les syndromes de dépression les plus observés sont :

  • Vide du yang de la Rate et des Reins : membres froids, frilosité, faiblesse lombaire et des genoux, diarrhées
  • Vide de la Rate et du Cœur : palpitations, manque de force, perte d’appétit
  • Vide de la Rate avec blocage du Foie : sensation de gêne aux hypocondres, soupirs fréquents, goût amer dans la bouche, selles non moulées

Sources bibliographiques :

Philippe Sionneau – Troubles psychiques en médecine chinoise – Guy Trédaniel

Lin Shi Shan  – Acupuncture Traditionnelle Chinoise n°9 – Institut Yin Yang

 

Ce que nous pouvons observer ici, c’est que les émotions passées, oubliées, sont imprimées dans notre corps qui les garde et les accumule.

Alors que nous ne cherchons qu’à sortir de ces mémoires, souvenirs pénibles nous en sommes avec le temps complètement submergés.

Les unes raisonnent avec les autres et de nouvelles viennent rouvrir les blessures que l’on croyait passées.

Faisant appel à la psychologie, psychiatrie, travail personnel, retraite spirituelle et autres pratiques, nous n’avons pas toujours les résultats que nous espérons.

 

La sensation d’échec s’installe et la chute continue.

 

Comme je l’explique souvent, lors des différents soins que je propose sur le net et en cabinet, la mémoire du corps est la source de notre comportement, elle guide nos pas dans le quotidien, dans nos choix quels qu’ils soient. Puis la saturation émotionnelle finie par créer petit-à-petit l’enfermement.

Ces mémoires en relation avec notre cerveau, nos organes, mais surtout l’énergie qui les nourrit, nous alertent ou plutôt cherchent à nous informer par le mal-être. Mais n’ayant pas de « décodeur » nous devenons les victimes de nous-mêmes.

 

Et puis un jour l’appel au-secours, le geste, la chute.

 

Je cherche depuis des années, par tous les moyens d’informer le plus petit des communs de ce fonctionnement, il est tellement simple en énergétique d’aider l’autre dans cette quête, il serait tellement simple d’aller dans ces lieux d’accueils et de faire ce travail, ou de former des gens pour le faire, et pourtant ?

Le monde médical refuse d’ouvrir les portes, je comprends, mais ne devrions-nous pas tout essayer pour aider son prochain ? 

Il n’est ici pas question de donner de médicaments, ni de plantes, ni de toucher le corps, pas plus de faire d’exercices, il n’est même pas utile de parler, alors ?

Il faudra que vous, que nous prenions à bras-le-corps notre volonté, courage pour agir pour et avec nos proches, amis(ies).

 

Pour ma part je vous propose le :

Mercredi 24 Janvier 20 h

 

un soin dédié à cette pathologie qu’est la plus simple dépression à celle qui mène au suicide. Ensemble nous libèrerons les rouages mémoriels qui y mènent.

 

Ce ne sera pas un soin « Ricochet » ni un soin « Agir pour la liberté » ce sera un soin général, libre qui touchera toutes les fonctions touchées par cette pathologie de près ou de loin.

 

La bienveillance étant le mot d’ordre, la compassion sera la note, la bonté, la douceur, l’humanité la musique.

 

Portez-vous bien dans la lumière qui nous guide.

 

Corinne Lebrat 

 

Conférence "Le Suicide" d'Yvan Poirier le

Mercredi 17 Janvier 19 h

infos sur la Presse Galactique >>