Jeudi 8 Fév. 20 h

Soin Agir pour la Liberté

La pollution consciente

 

 

Bonjour à tous, 

 

La pollution consciente, nous voilà face à notre responsabilité !

 

Qu’est ce que nous voulions dire par là ?

 

A l’heure ou les labos explosent et nous sortent chaque jour de nouvelles substances sensées  nous « soulager », à l’heure ou nous voulons toujours plus dans nos assiettes, armoires, jardins, maisons, posons nous cette question simple :

 « Mais d’où tout cela vient-il et comment est-ce conçu pour que tous nous puissions acheter ? » 

 

Je n’insiste pas sur le : « En ai-je besoin ? » ou sur le « est-ce bien utile et pourrais-je vivre sans ? »

 

Nulle n’est mon intention de vous juger ou culpabiliser. Je suis dans le même bateau que vous, mais nous nous posons en ce moment bien des questions sur par exemple le compteur Linky (est-ce parce qu’il nous est imposé ou parce que il est dit mauvais pour la santé?

Nos portables, wifi, ordis ne sont pas plus mauvais en soit, alors pourquoi râlons nous comme ça ?

Nous portons notre critique sur les entreprises agro-alimentaires, cosmétiques et toutes les autres qui nous servent de la …..

 

Mais n’allons nous pas nous servir au supermarché ?

Et si nous y allons, nous voulons des produits qui durent dans le temps, nous les encourageons à mettre dans la nourriture ce qu’ils y mettent pour une longue conservation.

Nous sommes dans le monde que nous nous sommes construit. Inconsciemment peut-être, mais construit quand même !

La famine dans le tiers monde, la pollution générale universelle, l’effondrement biologique et moral des individus sont les conséquences d’une demande individuelle toujours grandissante et inconsciente.

Nous sommes des enfants qui doivent maintenant ouvrir les yeux et se prendre en charge. Et les solutions à nos problèmes de santés, bien-être ou plutôt mal-être, de place, etc…ne viendront pas d’en haut, des gouvernants, bien sûr que non, pourquoi ?

Après tout vous/nous avons voté pour eux, pour qu’il nous sortent de ce bourbier dans lequel nous sommes enlisés, c’est leur rôles ?

Et bien  ?

Et bien, l’homme est homme, et avant de penser à la communauté il pense à lui !

Et nous sommes tous pareils, inutile de le nier, sur des domaines différents certes, mais tous pareils.

Nous voulons pour nous, notre mieux -être, celui de nos enfants, pour nous améliorer la vie au quotidien, pour, pour, pour….

 

Notre demande permanente à la recherche de ce qui nous ferait du bien, nous la cherchons à l’extérieur et tant que ce sera ainsi, et bien nous continuerons de scier la branche sur laquelle nous sommes assis.

Les trusts de fabrication de produits chimiques et pharmaceutiques, par leur action polluante, fournissent aux médecins une véritable « manne » de malades, ces derniers, représentent un pactole financier prodigieux.

N’oublions pas que ce pactole financier est constitué en grande partie par la sécurité sociale et donc par l’ensemble des citoyens cotisants, malades et bien portants créant ainsi un réservoir inépuisable de profits.

Et c’est bien ça qui « pêche » nous revoilà au point de départ, nous ne pensons qu’à nous qu’à notre profit, il est temps de regarder les choses avec un petit pas de recul :

Le Pollueur, si de pollueur nous pouvons parler parce que nous le sommes tous par nos comportements inconscients, pollue c’est parce qu’il y a un intérêt, la pollution n’est que la conséquence. Il aimerait bien répondre à la demande sans pollution, mais ça coûterait plus cher et il y perdrait du profit alors….. c’est ainsi !

Le gros avantage que nous avons, la force incommensurable que nous avons, c’est qu’ils ne font que répondre à notre demande, si notre demande est autre, ils s’adaptent.

Regardez pour le Bio, il y a de plus en plus de personnes qui s’y mettent, bien-sûr il y a Bio et bio, mais nous avons changé nos comportements et ils y répondent, ce n’est pas encore le top, mais combien de tonnes de pesticides et d’engrais chimique ne finissent plus dans la terre qui nous porte grâce à ça.

Dans la terre, dans l’eau, dans notre corps, regardez les sacs plastiques aux supermarchés et partout ailleurs, nous nous équipons et nous en avons ainsi supprimé combien de milliers ?

Pour les magasins c’est des sous en moins à l 'achat de ces sacs, et des sous en plus pour ceux qui ont oublié et qui achètent ceux en vente, ils répondent à nos demandes.

Le changements viendra de nous les petits, mais tellement nombreux, c’est nous qui faisons la pluie et le beau temps, le pouvoir c’est nous, nous l’avons oublié. Prenons-en juste conscience. 

Il est temps de changer notre façons de voir les choses et il est temps de comprendre que ce que nous cherchons dans l’avoir ou l’accumulation se trouve en nous, nous l’avons déjà !

Il suffit seulement de nous y reconnecter, juste le retrouver, il est enfoui sous des mémoires de dévalorisation, de jugements, de mal-être etc…

Pour notre planète, pour la race humaine, pour nos enfants présents et à venir, il est temps de nous reconnecter à cette partie de nous perdue, il est temps de saisir le moment où tout cela a basculé.

 

Je ne sais pas où nous allons nous retrouver, je ne sais pas qui nous allons rencontrer, ce soin aurait pu être un soin « Ricochet », mais il en est ainsi, nous découvrirons donc ensemble ce qui va se passer.

 

Aussi, je vous donne rendez-vous le 

Jeudi 8 Fév. 20 h (Paris)

Pour

Soin Agir pour la Liberté

Sur le thème

La pollution consciente

 

Déprogrammer la mémoire actuelle (même si beaucoup ont commencé, se battent et grâce à eux le mouvement est amorcé), et mettre en route une autre façon de penser.

Inscrivez-vous nombreux et nombreuses. Inscrivez vos amis, famille, etc...

 

Car plus nous seront nombreux, plus notre action sera puissante, active, rapide.

 

Portez vous bien dans la lumière qui nous guide.

 

Corinne Lebrat