· 

Renessio - 7 Le Message

 

Renessiau

Episode N° 7

 

Le Message

 

Bonjour  à tous,

 

Tout d’abord, Merci à tous ceux qui gentiment après avoir lu mes déboires mentaux, m'ont proposé de l’aide.

Mais dans l’esprit, ces articles sont un témoignage de ce que l’isolement dans la nature et dans mon cas la montagne, le silence, avec le minimum, mais l ‘essentiel déclenche en nous.

En effet, loin de la société, des sursollicitations, des ondes, du confort consommateur, mais aussi de nos proches, il ne reste plus que soi, soi avec soi.

Les bruits de notre corps (et croyez moi il est bruyant), qui parfois vient gêner l’écoute de ceux extérieurs, le bruit de fond du monde, celui de la nature (très doux) deviennent clairs et je pense que cela nous donne une idée plus large de ce que nous sommes.

Les innombrables pensées qui sont là, mémoires non classées qui cherchent à être entendues, et que nous n’écoutons, n’entendons plus, bien occupés que nous sommes à courir, à nous distraire ou à survivre.

Un bouchon au fil du temps va se créer et toutes ces pensées vont devoir être traitées que nous le voulions ou pas.

 

Certains vont essayer de trouver des palliatifs :

  • Sport (dans le meilleurs des cas et tant qu’il ne devient pas addictif)
  • Consommation (achats effrénés et inutiles) 
  • Affectif 
  • Alcoolique
  • Médicaments
  • Nourriture
  • Drogues
  • Cigarettes
  • etc…. Chacun son truc.

Mais la culpabilité, les conséquences finissent pas nous rattraper, et au final finissent par provoquer des pathologies plus ou moins graves.

Depuis le début je savais que ce serait une grande expérience, difficile je m’en doutais, mais je ne savais pas comment en tant que qui je suis j’allais l’intégrer.

J’ai d’abord noté sur un cahier mes ressentis, puis je me suis dis en les relisant et surtout en voyant le travail qui s’opérait, que mon expérience pourrait peut-être servir à quelques uns d'entre vous.

 

Voilà pourquoi en toute simplicité et en toute générosité je vous écris ces phrases.

De là est née l’idée de créer un lieu où chacun (que je me ferai une joie d’accompagner) pourra venir faire un peu de vide, tenter de se retrouver, chasser que dis-je classer sa bibliothèque mémorielle afin de retrouver le calme en lui.

 

Le calme est enfin là, je suis sereine ici à Rénessiau où j’ai le choix de rester en confinement. Cela sera-t’il possible ?

Non pas que le fait de rester 1 mois seule ici en hiver me fasse peur, loin de là, mais parce-que je continue de vous proposer des attentions/soins par vidéos et que je crains de rencontrer de petits soucis de connexions.

Mais je reste des plus optimiste, en effet, selon ma devise : Tout est parfait, il en sera donc ce qui doit être.

 

Alors amis (ies) du net, merci encore pour votre aide, vos propositions.

 

A mon tour, maintenant je viens vous inviter à faire le pas des bienfaits du silence et de l’isolement dans la nature/forêt/montagne.

 

Bien à vous dans la joie de l’expérience.

 

Corinne Lebrat


Si vous le souhaitez,

vous pouvez partager cet article sur votre page Facebook !! 👍

↙️Cliquez sur la petite icône en bas à gauche de cette page 

Commentaires: 0