· 

L'Ortie - La Sauvage

 

La Sauvage

 

🌱C’est le printemps, la première avant même le pissenlit, celle qui va faire un vrai, bon nettoyage, une détox de première, un nettoyage du sang efficace et qui, si vous décidez de faire une cure de trois semaine, se transformera en bain de jouvence.

🌱Une plante pour travailler, faire disparaître nos déprimes, colères, tristesses, mal-être, allergies, rhumes, etc, etc… de printemps et plus persistantes.

🌱Pour soulager nos douleurs, articulaires, arthritiques, musculaires, etc, etc….

🌱La plante idéale, celle dont on a tous besoin, quel que soit notre âge, et notre condition, elle est :

  • diurĂ©tique,
  • dĂ©purative,
  • antirhumatismale,
  • anti-inflammatoire,
  • antalgique,
  • antimicrobienne,
  • antiulcĂ©reuse,
  • antianĂ©mique,
  • hĂ©patoprotectrice,
  • antioxydante,
  • hypoglycĂ©miante,
  • antiallergique,
  • immunostimulante,
  • hypotensive,
  • tonique,
  • galactogène.

Mais elle a mauvaise réputation !

 

Elle pique, elle se défend comme pas possible et le dicton : 

 

« Qui s’y frotte s’y pique »

 

Lui va comme un gant !

 

D’ailleurs il vous en faudra une paire pour aller la cueillir, car sinon vous risquez de ne pas que profiter de ses vertus.

🌱Sa piqûre entraîne des douleurs certes, mais un afflux de sang, donc une régénération cellulaire efficace et rapide.

🌱A une époque, lointaine, on en ramassait de jolis rameaux et pour traiter le sang et les douleurs rhumatismales on se fouettait les parties du corps concernées, soulagement garanties !

Mais je ne vous cache pas que lorsque j’oublie mes gants, je ressens ses piqûres jusqu’au lendemain, voire plus loin encore. 

Bon à savoir, nous ne y sommes pas tous aussi sensibles. J’ai connu dans mon enfance, une personne qui les ramassait à mains nues et pour nous faire peur, les agitait un peu trop près de nos jambes.

🌱Plante active sur les voie respiratoires, belle occasion de lutter contre le Coronavirus car elle est conseillée pour les difficultés respiratoires de la simple allergie de printemps jusqu’au crise d’asthme.

🌱Riche en chlorophylle, elle améliore l’oxygénation des tissus et contribue à la régénération de toutes les cellules du corps, elle agit comme tonique

 

🌱On la trouve en abondance, elle pousse dans le moindre petit coin vert, en ville comme à la campagne. Dans l’extrême, on ne pourrait manger qu’elle et ne manquer de rien.

  • BourrĂ©e de ProtĂ©ines,
  • flavonoĂŻdes,
  • sels minĂ©raux (calcium, potassium, silice),
  • vitamines A et C,
  • acides phĂ©nols,
  • scopolĂ©tol,
  • sitostĂ©rol,
  • lipides,
  • sucres,
  • acides aminĂ©s,
  • polysaccharides, lectine,
  • lignanes,
  • tanins.

On ne peut en douter !


RĂ©f. Wikipedia
RĂ©f. Wikipedia

 

 

Vous l’avez reconnue j’imagine, c’est la grande Ortie Dioïque. 

Elle est entièrement recouverte de longs poils urticants ou de petits poils souples. Les tiges sont dressées, les feuilles sont vert foncé, bordées de dents triangulaires.

Peut-être ne chercherez vous plus à l’éradiquer de votre jardin, mais lui ferez plutôt une place de maître comme pour vos fleurs les plus précieuses, car l’ortie au-delà de ces inconvénients vous le rendra au centuple.

Chez nous c’est pas moins de 7 mètre carré que nous lui consacrons, à notre immense joie :

 


Soupe Ortie
Soupe Ortie
Pesto Ortie
Pesto Ortie

 

  • Cuite en potage bien sĂ»r, comme Ă©pinard, en lasagne, en gratin, purĂ©e etc, etc…
  • Mais nous , on la prĂ©fère cru en pesto, passĂ©e au mixer elle ne pique plus, magie de la transformation, avec quelques noix de macadamia, noisette, amande, ail, fromage de chèvre ou autre, un filet d’huile d’olive.
  • En toast, accompagnement, l’ortie est surprenante,
  • mĂŞme en dessert, les cockies  aux graines font la joie des petits et grands, en flan, son sorbet vert prairie est des plus savoureux.

🌱Lorsqu’il reste de la soupe ou de son jus (ce qui est rare) il nous arrive à moi comme au enfants de la terminer au petit-déjeuner, froide comme tel, une vrai bonne boisson énergétique.

🌱Vous pouvez faire appel à l’ortie dans tous les cas où l’énergie vitale est en baisse. Elle est non négligeable en période de convalescence, de fatigue ou d’épuisement chronique, de fibromyalgie ainsi qu’après une chimio ou radiothérapie.

🌱Puis quand la saison passe, on continue à la ramasser, on la sèche, à l’ombre, on la mixe, puis on continue à la consommer en poudre en cure régulière ou ponctuelle.

🌱Nous nous en faisons aussi de l’hydrolat, pour en profiter encore et encore.

  • Elle fortifie les cheveux,
  • traite les problèmes de peau,
  • aide Ă  la cicatrisation, dans un brumisateur ou en compresse.

L’ortie, divine création, je vous laisse la découvrir sur le net. On ne compte plus les articles qui défendent ses vertus et propriétés, les conseils pour la consommer sont dotés des plus solides arguments et vérités.

 

🌱Elle devrait faire partie de l’alimentation humaine au même titre que le pain et le vin et je vous garantis une santé de fer (dont elle est fortement dotée d’ailleurs).

 


RĂ©f. Wikipedia
RĂ©f. Wikipedia

 

Voici un ouvrage complet sur l’ortie si vous souhaitez en savoir plus.

 

Bien Ă  vous dans la joie du printemps.

 

Corinne Lebrat


Vous pouvez aider Corinne à faire connaître son travail,

Partagez cet article sur votre page Facebook !! 👍

↙️Cliquez sur la petite icône en bas à gauche de cette page 

Écrire commentaire

Commentaires: 0