· 

L'Origine du Bouc

 

Bonjour à tous,

 

L’influence, elle nous tient de tout côté. Là où l’on s’y attend le moins, elle surgit et nous montre à quel point nous sommes conditionnés, programmés, mais aussi trompés, dirigés, bernés, manipulés !

Nous subissons les codes de notre culture sans trop savoir, comment ceci s’est transformé en cela, pourquoi ceci a remplacé cela. 

Quand l’étoile de vie et d’abondance à 6 branches est remplacée par celle à 5 pentacle célèbre, symbole de magie, de manipulation sur le drapeau Marocain,  En 1915 par le Maréchal Lyautey, pourquoi devrions-nous nous poser des questions ? 

Lorsqu’on nous met dans une case au nom inconnu, comme Asperger par exemple:

En 1938, Asperger approuva « la politique nazie sur l’hygiène raciale et l’utilisation de la stérilisation pour empêcher les personnes indésirables de se reproduire. » En 1940, il devint un « expert médical » chargé de « dépister les sujets avec des maladies héréditaires et promouvoir le programme de stérilisation forcée », dans la finalité d’un « eugénisme positif. » Dans ce contexte où la dimension éthique n’était pas sa préoccupation majeure, il opérait une discrimination entre « certains enfants autistes qu’il pensait pouvoir éduquer » et d’autres, « plus handicapés », considérés comme « irrécupérables » par « manque de Gemüt », la capacité de s’intéresser aux autres (correspondant aujourd’hui au déficit de socialisation observé dans les troubles du spectre autistique). Les intéressés étaient alors envoyés généralement vers la clinique-mouroir Am Spiegelgrund de Vienne où, «maltraités et soumis à des expériences » présumées « médicales », ils mouraient souvent de faim ou d’injections létales. » 

Nous pourrions avoir de quoi nous poser des questions, et quelles « casseroles » on nous colle là !

Alors quoi d’étonnant lorsque le Dieu Pan, faune majestueux est transformé en ange déchu, Diable terrible que l’on doit fuir absolument.

Question d’enfant toute bête qui a suscité toute ma curiosité : Pourquoi le diable est il représenté par l’image d’un bouc ?

Pour tous c’est acquis le diable est un bouc répugnant et puant, et pourtant ….

Le diable, ange déchu, fait partie intégrante de la religion chrétienne. Symbole du mal, du péché, de la tentation, bref de tous les "vices" de la nature humaine, il a bénéficié au cours du temps de nombreuses représentations. 

Lors de l'expansion du Christianisme aux IIème et IIIème siècle, les paysans des campagnes restaient farouchement attachés à leurs dieux d’alors : le vieux dieu Pan, originaire de la mythologie grecque. Dieu du tout et de la nature, arborant de longs poils sur les jambes, des sabots de bouc, des cornes et des oreilles de chèvre. 

 


 

 

Afin de discréditer les païens, l'Eglise s'est donc saisie de leur dieu pour la représentation du diable, incarnation du mal.

 

Tantôt terrifiant et repoussant, 

 

 


Tantôt beau faune, séducteur pour représenter la tentation.

 

Plus ou moins humanisé ses représentations sont multiples. Les rôles qu'il incarne n'en sont pas moins divers. le diable se retrouve souvent dans les contes ou les farces pour symboliser les vices humains.

https://axiomcafe.fr/pourquoi-le-diable-est-il-represente-mi-homme-mi-bouc

 

Et pourtant :

Pan est le Dieu protecteur de la nature, en grec archaïque signifie “nourricier”. Il est le Dieu de Tout, fils de Jupiter et de la nymphe Thymbris pour certains ou de Mercure pour d’autres, mais également fils de Zeus où Apollon, abandonnée, puis recueilli par les nymphes.

Hermès le transporta sur l’Olympe où il devint le dieu des bergers et le compagnon des nymphes des bois lorsqu’elles dansaient. Il était joyeux et bruyant, et faisait rire tous les dieux et en particulier Dionysos. 

Pan est un dieu joyeux et bruyant. Il loge dans les endroits sauvages, forêts, montagnes et les buissons touffus. Il possède une agilité et une rapidité exceptionnelle, en plus d’une aisance à grimper dans les rochers et se dissimuler dans les buissons, pour dormir ou surveiller les nymphes.

Il mit aussi au point la “flute de Pan” qui lui apporta beaucoup de succès auprès des nymphes.

Pan est aimé aussi de Séléné, c’est-à-dire de la Lune.

Pan poursuivit toute sa vie l’amour qu’il ne trouva jamais et c’est pourquoi il se tourna vers les plaisirs sexuels pour combler sa solitude! Est-ce pour sa sexualité exubérante que les Chrétiens en ont fait un Diable ?

Pan est à mi-chemin entre le faune et le satyre. Il a des cornes et des pieds de bouc, il est le Dieu grec des bergers, protecteur des troupeaux et des habitants des bois et des prairies. 

Pour l’honorer, on lui offre du miel et du lait de chèvre.

https://pretresse-sorciere.com/le-dieu-pan/

 

Bien à vous et à votre discernement.

 

Corinne Lebrat

 


Vous pouvez aider Corinne à faire connaître son travail,

Partagez cet article sur votre page Facebook !! 👍

↙️Cliquez sur la petite icône en bas à gauche de cette page 

Écrire commentaire

Commentaires: 0