· 

Les Bourgeons du Pin

 

Commander vos Bourgeons,

code praticien 26018

Cliquez sur l'image ci-dessous ⤵️

BOURGEONS DU PIN

 

Les pins sous lesquels nous avons porté notre attention lors du soin/attention aux dents (9 Nov. 2020), en gemmothérapie nous sont d’un grand secours, mais est-ce un hasard si je me suis retrouvée si justement sous ces grands arbres ?

En tout cas voilà ce que l’on nous en dit dans ma bible : La phytembryothérapie du Doc Franck Ledoux et Gerard Guéniot.

 

Le macérât de son bourgeon agit sur la structure en régénérant la trame protéique osseuse, il protège et régénère le cartilage et consolide l’os. 

 

Ici nous sommes complètement dans l’énergie des reins.

 

Le macérât de bourgeon de pin n’agit pas sur la minéralisation de l’os comme le sapin, mais sur sa trame protéique ( il est le ticket d’entrée). 

 

Cette trame protéique est la mémoire de l’os, dents comprises, c’est sur cette mémoire  que nous avons travaillé.

 

Cette trame est permissive pour la fixation des sels minéraux au niveau osseux.

Rappelez vous la participation de nos amis du monde minéral.

L’ossification est le résultat de plusieurs mécanismes : la vascularisation, la trame protéique et la minéralisation, sous tendue par une bonne fixation de la silice d’origine végétale, qui apporte la souplesse et la rigidité de l’os (et des dents).

  • Par cette fonction, le Pin prévient les fractures.

Stimulant des chondrocytes, c’est le remède majeur des pathologies cartilagineuses comme dans les arthroses ou les rhumatismes.

 

Il protège l’articulation et est incontournable

dans les arthroses douloureuses chroniques,

il peut être associé à la ronce

dans les rhumatismes inflammatoires.

 

C’est le macérât des articulations sensibles à l’humidité, indispensable encore dans les pathologie des grosses articulations, tel que coxarthose, gonarthose.

 

Le pin est la capacité du mouvement, le sapin dans est la verticalité.

 

Si le sapin concerne l’enfant, le pin le remplace par la suite et fortement pour l’ostéoporose du vieillard dans la perte de trame protéique liée à l’âge, mais aussi à la ménopause.

C’est un anti-vieillissement 

 

  • Pour les Celtes il est l’arbre de la prudence, de la prévoyance et du labeur.
  • Dans la mythologie Grecque, la mine de pin incarne le symbole de la virilité et de la fertilité masculine.

Tous les bourgeons ont une action on va dire au niveau « mental »,

 

celle du pin éveille l’homme à la compréhension de la loi du mouvement.

 

Pour un effet optimum, je vous le conseille en association avec le sapin

 

(5 gouttes de chaque une fois par jour sur 3 semaines, une semaine de repos, puis on recommence deux fois).

 

Définition  de La Gemmothérapie

 

Communément appelée « médecine des bourgeons », la gemmothérapie fait partie de la grande famille des phytothérapies, lesquelles proposent de prévenir et de traiter une variété de problèmes de santé à l’aide des végétaux.

Du terme latin gemme, qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse, la gemmothérapie utilise exclusivement les tissus embryonnaires frais des plantes, arbres et arbustes, c’est-à-dire les bourgeons, les jeunes pousses et les radicelles.

 

Ces embryons, macérés dans un mélange, servent à fabriquer des solutions dans lesquelles se concentrent les principes actifs des végétaux.

Leurs vertus thérapeutiques varient, évidemment, selon la plante dont ils proviennent. 

 

Conseils d'utilisation : 3-5 gouttes / jour dans un peu d'eau -  cure sur 3 semaines.


Pour commander vos bourgeons,

code praticien 26018

Cliquez sur l'image ci-dessous ⤵️

Chacun de ces bourgeons a bien-sûr une activité sur le métabolisme que je vous laisse découvrir dans le livre de :

« La Phytembryothérapie »

Dr Franck Ledoux et Gérard Guéniot

des Editions Amyris.  

 

Je vous rappelle que je ne travaille qu’avec les bourgeons de la Maison Vitadial, que je vous recommande.

 

Pour quelles raisons ?

 

Et bien par les vibrations qui en émanent, je valide l’efficacité du produit, alors que d’autres (plus connus) n’expriment rien. 

 

Comment est-ce possible ? 

 

Et bien c’est le fournisseur qui m’a donné la réponse, tout naturellement : 

 

« Cela vient du fait que la plupart de nos bourgeons sont cueillis sur place et transformés dans la semaine.

Bien souvent, malheureusement ils sont reçus congelés et ou déshydratés. »

 

On comprend mieux pourquoi « ils vibrent » littéralement.

 

La posologie sera donc en conséquence, alors que la plupart des maisons vous conseillent entre 20 et 40 gouttes, ici nous ne prendrons que 3 à 5 gouttes par jour.

 

Bien à vous dans la joie du partage.

 

Corinne Lebrat


Commentaires: 0