Immersion à l'Essentiel

 

Immersion à l'Essentiel

Accompagnement pour aiguiser/développer nos sens

 

 

Le monde évolue, nous évoluons, les propositions d'accompagnement aussi !

 

C’est ainsi que la formation « Culture des sens » est suspendue, pas supprimée, juste suspendue, l’avenir nous dira ce qu’elle deviendra.

Si chez les Celtes les enseignements étaient toujours donnés de manière orale, et non écrite, c’est parce-qu’ils pensaient que l’écriture dévalorisait, minimisait l’importance de l’enseignement.

Chez les Egyptiens, l’écriture servait pour les comptes, avoirs, valeurs, mais les enseignements étaient oraux, certainement dans d’autres cultures aussi. 

Ces deux cultures favorisaient l’expérience, mémoire spontanée et information définitivement ancrée. 

Reportage radio France Bleu Gard/Lozère du 01/09/20 

 

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez dû surfer sur notre site et peut-être lu les articles sur la transition >>, si non, je vous invite à le faire. 

 

Je viens ici vous présenter un accompagnement particulier

et qui demande un investissement personnel bien différent,

mais qui me paraît aujourd’hui indispensable pour toute personne

qui se veut objective en accord avec ce qu’elle fait, propose et est. 

 

J’ai bien remarqué au cours de mes formations, mais aussi au cours de mes déplacements, voyages au bout du monde que l’être humain est fasciné par les capacités que nous avons pourtant tous, mais que bien trop peu de personnes utilisent.

Par exemple pour ne parler que de celles que je maîtrise personnellement et utilise depuis ma plus tendre enfance (cf. article de présentation >>) :

  • Donner des soins énergétiques qui soulagent quasi instantanément. 
  • Écouter les organes du corps parler, différencier la voix de la rate à celle du foie, etc, etc…
  • Savoir observer ce corps et comprendre les messages qu’ils essaient de donner (par le physique)
  • Savoir décoder et comprendre les mots qui ne sont que les maux exprimés inconsciemment 
  • Savoir faire la reliance entre pathologies, situations de vie et histoire personnelle 
  • Percevoir les vibrations des énergies ambiantes, les vôtres, celles des autres, celles d’ailleurs.
  • Entendre, apercevoir (pour les plus sages), voir les mondes parallèles.
  • Écouter la mélodie de l’Univers, de la Grande Conscience qui s’observe, du Grand Organisateur.

Tout ce que je vous propose d'étudier, découvrir, etc., c'est grâce à mon expérience que j'ai retracé dans "ma présentation ?"

 

J’ai appris dès mon adolescence les vertus des plantes, puis celles des pierres, puis celles des huiles essentielles, puis celles des bourgeons, hydrolats, macéras, teintures mères etc, etc…

Si bien que je fabrique depuis l’âge de 16 ans mes produits de soins, et aujourd’hui tout ceux que j’utilise.

Puis je me suis intéressée à la diététique, à différentes formes de diététique, du Tao, Méditerranéenne, chinoise, la monodiète, le jeune, etc, etc…. 

La diététique Chinoise est celle que j’utilise au quotidien, pour moi, la plus fonctionnelle qui permet d’identifier et corriger l’origine du plus petit symptôme de déséquilibre de la circulation du Qi de n’importe quel organe et ou émotion.

Elle permet de comprendre pourquoi nous sommes plus énervés, agressifs, plus léthargiques, plus fatigués, plus dépressifs que d’habitude. Elle permet de faire le lien, comprendre une petite toux persistante, des maux de ventre, de tête, de pieds ou de dos.

Bien plus que ça, elle permet une première correction en attendant de comprendre l’origine, trouver la mémoire associée et s’en libérer.

Plus tard encore, j’ai fait le choix d’étudier la Médecine traditionnelle Chinoise, le Tuina et autres massages, l’acupuncture, et l’ approfondissement de mes connaissance en diététique.

La phrase : Que les aliments soient ton premier médicament a toujours raisonné en moi comme une évidence. Nous ne pouvons qu’être ce que nous mangeons, puisque nous nous construisons avec. J’ai donc porté, et je porte plus que jamais attention à la qualité, l’origine de mon alimentation. Mais je ne suis pas psychorigide, humaine, je suis gourmande et j’aime la vie, alors évidement que je m’accorde des écarts.

En parallèle la méditation fait partie de ma vie, elle est apparue d’abord sous forme de prière lorsque j’étais enfant, il me semblait que seul le petit Jésus pouvait m’aider, je devais avoir 4 ou 5 ans, je n’ai malgré ça pas eu d’éducation religieuse, à mon grand regret.

Puis au fil du temps elle s’est transformée en méditation, puis en méditation/introspection, pour enfin devenir méditation/introspection/régularisation de la circulation du Qi en moi.

Lorsque j’étais enfant j’étais déjà une soignante, vers 11 ans j’ai commencé comme rebouteux, vous retrouverez des anecdotes dans l’article présentation, puis cela n’a cessé d’évoluer. (pour moi, tout ce passage est à supprimer si l'on renvoie à ta présentation)

 

C’est ainsi que depuis 45 ans maintenant je donne des soins d’une façon qui évolue en permanence, si je suis passée à l’enseignement c’est parce-que je suis persuadée que nous avons tous ce potentiel, même si, nous ne sommes pas tous voués à devenir thérapeute.

L’enseignement fut d’abord oral, puis avec un support, puis sur le vivant. Il est temps maintenant d’aborder l’essentiel, travailler le terrain sur lequel il peut et va se développer, c’est à dire…. 

 

VOUS !

 

Cette nouvelle forme d'accompagnement, ne sera pas accessible à tous, certainement, d’abord parce-que tous ceux qui pensent que :

  1. C’est une technique à développer, à apprendre ne sont pas concernés.
  2. Ensuite ceux qui pensent en faire rapidement une activité rentable, ne sont pas concernés non plus.
  3. Ce qui ne souhaite rien changer à leur vie, ne pas se remettre en question, de même.

Vous pensez que je n’aurai pas beaucoup de monde ?

Et bien ça tombe bien car je prendrai qu'au maximum 4 personnes par semaine.

Mais les personnes qui peuvent se sentir concernées par cette formation extrême, doivent déjà avoir fait leur bout de chemin, être persuadées que :

  • La méditation/introspection est indispensable à leur vie, sous quelque forme que ce soit
  • Que les pensées sont créatrices et donc génèrent des conséquences
  • Que les moments de solitude et de rêverie sont indispensable à la vie
  • Qu’avoir du plaisir à se nourrir, se laver, prendre soin de soi est capital
  • Qu’il faut suivre ses rêves coûte que coûte et apprendre de ses expériences uniques indispensables à l’évolution quoi qu’en disent les autres.
  • Que l’échec n’existe pas, que toute expérience est bonne à vivre et avoir envie de comprendre pourquoi. 
  • Etre convaincue que la mal-a-die est l’expression/communication du corps physique.
  • Que nous portons tous des mémoires/émotions qui nous parasitent, polluent et qu’il existe des techniques pour les mettre à jour, les comprendre, s’en libérer. 
  • Savoir exprimer ses émotions, l’objectivité et la sincérité sont les maîtres mots de cet accompagnement, la susceptibilité et déviances de l’égo n’y ont donc pas place.

Pour que cela se passe dans les meilleures conditions, je pense qu’il est honnête d’être averti(e), pour que vous ne soyez pas déçu(e) et que vous ressortiez transformé(e) de cette expérience unique et hyper formatrice sur vous-même et envers le monde .

 

Ce séjour s’adresse à toute personne souhaitant simplement comprendre la fonction humaine et/ou faire un travail sur soi,

avoir le désir de faire le point,

de se retrouver.


  

 Le Refuge

 

À Renecciao en Ardèche, à la limite de la Lozère, au coeur de la montagne à 1200 m d’altitude, pas d’électricité, pas ou très peu de réseau à l’extérieur de la maison (pas de wifi).

Face à une petite vallée de pâturages, entourée d’une forêt (habitée, voir article « La porte entre les deux mondes »).

  • Pas d 'accès en voiture, pensez au co-voiturage, parking en bas à 1 km du refuge, attention ça monte.

Nous ne nous servirons pas des véhicules pendant le séjour. Le train peut vous déposer au plus près à Luc une dizaine de Km ou Langogne 28 km, j’irai vous chercher. 

  • L’eau est celle de la source, uniquement, de l’eau pure et vivante que je bois depuis 4 ans, mais un appareil de filtration est disponible pour ceux qui le souhaitent.
  • Le chauffage est au bois. Le dortoir n’est chauffé qu'en période de grand froid.
  • Dans le dortoir 6 couchages d’une personne, plus un pour deux, ensuite de l’appoint. 

Nous ne serons pas aussi nombreux sauf exceptions annoncées.

 


  Les obligations sur place :

  • Participation à la fabrication des repas, 
  • à l’approvisionnement en bois, 
  • au ménage, même si au refuge, il est moindre.
  • Prendre soin de soi.

 L'Accompagnement :

  • Étude de la méthode des soins énergétiques comme présenté dans la formation « Culture des Sens »
  • Temps de méditation/introspection/ libération
  • Temps de marche silencieuse en groupe et seul
  • Temps d’échanges sur des questions très personnelles et plus générales, avis, conseils de Corinne (soins possible Par Fleure Lebrat hors tarif )
  • Regard et point sur sa diététique (si demande)
  • Bain de forêt, voir leurs bienfaits sur le système immunitaire et cardio-vasculaire ainsi que sur le stress et la dépression, sur le livre de Peter Wohlleben « L’homme et la Nature »
  • Bain de silence, le capter, l’enregistrer pour pouvoir y revenir au besoin.
  • Contact avec soi, rendez-vous de soi à soi dans la bienveillance et l’accueil sans jugement.
  • Apprendre à vivre et se débrouiller avec le minimum en pleine nature et selon la saison déguster des plantes sauvages.

Le temps que nous vivrons ensemble apportera dans les conditions extrêmes qui sont celles décrites plus haut, un partage unique, des expériences uniques, immergés dans la nature, le silence, là ou seules vos pensées vont d’abord vous envahirent, puis s’apaiser parce-que entendues, puis se libérer pour laisser place à la paix.

L’émotion, les émotions enfouies au plus profond de vous dans l’inconscient le plus brumeux apparaissent, refont surface dès que les sollicitations du monde extérieures se calment.

Que nous le voulions ou pas elles sont un frein à notre chemin, notre évolution, ce cadre, les conditions de vie et l’accompagnement sont les outils idéaux pour les rencontrer, identifier et s’en libérer.

Ici pas d’insecticide, on vit dans la nature avec la nature….. et ses habitants, seules les huiles essentielles répulsives sont autorisés. 

 

Du lundi (arrivée dimanche) au vendredi fin d’après-midi, pas de possibilité de faire deux semaines d’un coup, il vous faudra du temps pour « digérer » le travail accompli, mais plusieurs semaines sont possibles, même conseillées, au cours de l’année.

Il est évident que cette rencontre de vous à vous se fera par étape plus ou moins espacées et selon votre avancée.

 

J’ai personnellement testé ces conditions sur moi-même. En effet voilà maintenant 4 ans que je vais régulièrement à Rénecciao. D’abord quelques Week-ends, puis plusieurs séjours plus longs, puis une saison. 

Si au début, prise dans les travaux de rénovation, je ne vivais que le temps de paix, de sérénité, de ressourcement que m’apportait le lieu, les choses ont vraiment commencé à bouger lorsque je décidais d’y rester seule.

Je vous invite à découvrir les pensées inattendues qui parfois furent envahissantes sur le volet Rénecciao / La Transition.

Le silence, les bains de forêt, ont fait remonter des questions/émotions/mémoires que j’avais enfouies au plus profond de moi, me regarder dans la glace comme je suis sans artefacts dans la vie, dans mon corps, avec les autres et face au monde. 

Dans ces conditions, on ne peut plus se mentir, nos actes ont des répercussions immédiates. Il n’y a pas de place pour le superflu, l’excès, l’inutile. Seule celle de l’essentiel reste, et qu’elle est elle ?  

 

Nous ne ressortons pas indemnes de ce genre d’expérience, voilà ce qui vous attend,

si vous osez faire le pas.

 


Les indispensables :

  • Une lampe-torche, bougie, ce que vous voulez pour vous éclairer.
  • Un rouleau de papier toilette, les toilettes sont des toilettes sèches, rien d’autre ne peut y être jeté.
  • Ne pas apporter de nourriture autre que bio et local pour votre consommation personnelle ou à partager, les repas sont compris dans le tarif. 

Nous mangerons des orties, des salades sauvages, des baies, des fruits, etc, etc…. Que nous offrent la nature, le jardin, mais aussi le marché indispensable où nous irons nous immerger et découvrir des produits locaux.

  • De très bonnes chaussures qui tiennent bien aux pieds + des sandales. Mais pensez qu’ici nous sommes en montagne tout est en pente donc les chaussures doivent être en conséquence.

Nous nous rendrons à pieds à l’église du village de Saint Étienne de Lugdarès (4km, 8 A R) et le mercredi au marché de Coucouron faire quelques achats indispensables.

Peut-être que quelques surprises nous y attendrons.

  • Un duvet, chaud pour les demi-saisons, un oreiller et sa taie, une moustiquaire pour l’été.
  • Éventuellement un hamac, tente, etc, etc… pour ceux qui souhaitent passer la nuit à la belle étoile.
  • Vêtements, pour le très chaud, mais aussi pour le froid selon la saison, le temps change très vite dans la montagne.
  • Une douche solaire, ici pas de salle de bain (enfin comme on la conçoit dans une maison habituellement.) Elle se fait dehors, en pleine nature. Pour moi à l’eau et à température de la source, même l’hiver. Je vous y inviterai car si les deux premiers jours on doit se convaincre, les suivants on en redemande.

Téléphone, smartphone, tablette et ordinateur

sont totalement inutiles,

pas de réseau, enfin pas régulier,

mais faites l’essai,

laissez-les chez vous 5 jours.

 

Une bibliothèque variée et je l’espère riche, est à votre service sur place (mais vous pouvez si vous le souhaitez l’enrichir encore avec les livres que vous apporterez), des jeux de société, échecs, carte, etc, etc…. De quoi ne pas s’ennuyer les jours de pluie, redécouvrir son âme d’enfant dans les fous-rires du Uno, de quoi se vider la tête ou tout simplement pour les moments de pause, de partage.

  • Et bien sur trousse de toilettes, serviette, etc, etc… MAIS, Ici pas d’autre produits qu’un morceau de savon de Marseille (vert pour vous laver, blanc pour tout le reste).

 


Au coeur de ses 5 hectares, des rencontres vous attendent, la mémoire d’Indriss, le visage d’Indegueus, celui de Philéas tels que je les voie.

La grande Licorne, le cerf blanc, les roches qui bougent et les précieuses, l’esprit de l’eau, du feu, de la terre, et de l’air. 

Puis les cerfs, chevreuils, renards, loirs, et autres habitants seront là inévitablement pour vous délivrer votre message.

 

La forêt est pleine de surprises

et un éternel recommencement :

à vous de le découvrir !!

 

Le refuge est aussi accessible aux personnes souhaitant simplement vivre sainement, curieuses et désireuses de se couper du monde pendant une semaine ou plus.

Les conditions sont les mêmes que pour ceux en accompagnement, mais les randos, sorties plus libres, voire accompagnées.  

  • Notre Dame des neiges est à 12 km, des randos sont possibles,
  • Le Col du Pendu,
  • La célèbre Auberge rouge,
  • Une station de ski,
  • ainsi que plusieurs lacs et villages qui méritent le détour.

Mais je vous le rappelle tout dépend du thème de votre séjour.

 


Les tarifs :

 

* Du dimanche fin de journée, repas du soir compris, au vendredi 17 h.
550€/Personne


* Du dimanche fin de journée, repas du soir compris, au dimanche 17h. 750€/Personne

 

  • 100 € d’arrhes sont demandés à l’inscription  

 

Si vous le souhaitez,

vous pouvez partager cet article sur votre page Facebook !! 👍

↙️Cliquez sur la petite icône en bas à gauche de cette page 

Commentaires: 0