· 

Semaine spéciale "U.S." 30 Juin - 3 Juil

  

Et si nous changions de référentiel ?

 

"Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les États-Unis se replient sur eux-mêmes et refusent d'adhérer à la Société des nations. 

Après avoir restauré l'ordre monétaire (accords de Bretton Woods, 1944) et commercial (accords du GATT, 1947), les États-Unis s'engagent dans la guerre froide et prennent ainsi la direction du monde libre face au bloc communiste mené par l'URSS. 

La disparition de l'URSS fait des États-Unis la seule superpuissance de la planète, et depuis 1992, la seule superpuissance militaire de la planète. "

Source Wikipédia

 

Les firmes originaires des États-Unis dominent le marché international et sont érigées en symboles de la mondialisation (Coca-Cola, Microsoft, MacDonald's, etc.).

L'influence exercée par les États-Unis dans le domaine culturel est multiforme. Il en résulte une extension de la société de consommation (création américaine datant des années 1920) aux autres pays capitalistes développés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. 

 

L’Amérique est depuis fort longtemps la référence de l’évolution économique  (le rêve Américain) la ruée vers l’or (égo, avoir, superficiel etc….)

 

N’être que soi-même, retrouver sa propre identité, se positionner. Se révéler !

 

L'adoption de l'American Way of Life a transformé les habitudes alimentaires et vestimentaires, de même que les modes d'expression artistique, par l'introduction de nouveaux produits, services et formes musicales, cinématographique, tels que : Coca-cola, le fast-food, le jean, le jazz ou le rock'n roll, Hollywood, etc. 

Même les fêtes populaires comme Halloween sont désormais imposées commercialement en Europe par Disney, Coca-Cola ou MacDonald's. 

Les vecteurs de la propagation de la culture américaine donnent au monde une image fabriquée de la vie américaine et favorisent la pénétration des produits des multinationales basées aux États-Unis.

 

Que nous le voulions ou pas,

nous avons abandonné notre identité

pour un rêve

qui s’est avéré être un cauchemar.

 

Et bien plus virulent que le Covid19, il s’est transformé en pandémie, plus lentement certes, mais plus férocement et durablement malheureusement.

 

Lorsque l’on se promène dans les îles françaises et lointaines, où les cocotiers, les poissons, les fruits abondants, les racines nourrissantes ancestrales sont abandonnés pour les fast-food, la mal bouffe.

Lorsqu’on pointe du doigt le fatal problème américain qui suit, c’est-à-dire l’obésité qui atteint 49% de la population, je crois que nous pouvons nous poser la question :

 

N’est-il pas temps de changer de référentiel ?

 

Le mois de juillet nous invite à revoir la copie, faire le point sur nos choix et nous positionner.

 

Depuis plusieurs mois je vous parlais de ce voyage aux Etats-Unis et même plus précisément une ligne partant de :

 

Boston, Philadelphie jusqu’à Washington

 

Hasard ? New-York est pile sur cette ligne !

 

Mais l’après-confinement ne nous permet pas encore de faire ce voyage et pourtant c’est maintenant que mes Amis du Ciel, ceux que j’appelle mes « Instances Célestes » me le rappellent et le mettent à l’ordre du jour. Qu’à cela ne tienne, il en sera ainsi !

 


De la France, de mon petit cabinet de campagne, la toute première semaine du mois de juillet sera accordée à un

 

Événement spécial U.S..

  • Mardi 30 Juin : conférence
  • Mercredi 1er Juillet, une attention (c’est ainsi que nous devons appeler nos soins maintenant ) toute particulière pour la ville de Boston.
  • Jeudi 2 juillet ce sera le tour de la ville de Philadelphie.
  • Vendredi 3 juillet celui de la capitale, j’ai noté Washington.

Certainement que New-York s’invitera dans une ou ces attentions/soins, mais nous le découvrirons ensemble, je n’ai aujourd’hui pas plus d’informations. 


 

Pourquoi passons nous à cet ordre du jour (mois) ce mois-ci ?

Encore en période coeur jusqu’au 20/07, (qui fait 9, une finalité, cela dit en passant, est-ce un hasard ?) il est clair que ce n’est certainement pas l’élan de cet organe qui dirige ce pays.

C’est d’ailleurs bien étrange, car il n’y a qu’aux US que j’ai rencontré cette façon de se saluer.

 

Peut-être que ce besoin humain n’a pu être étouffé ?

 

Je ne juge pas et ne critiquerai jamais au grand jamais nos amis Américains. Ils sont comme nous tous enfants de la planète débordants d’amour et d’espoir.

Essayant comme ils le peuvent de casser, de se débarrasser des codes dont ils sont les premières victimes.

 

Ces attentions nous permettront de casser ces codes/mémoires dans les lieux même où elles ont été créées, nous permettant de renouer avec l’énergie de l’élan du coeur, spontanée, naturelle, humaine.

 

Est-ce un hasard si des émeutes ont commencé à secouer le pays ?

 

Si les Américains commencent à revendiquer leurs positions ?

 

Ce n’est certes pas à nous de faire quelque rapprochement, seule « la Grande Conscience » qui nous guide sait ce qui est juste et nous nous en remettrons à elle lors de ces Attentions/Soins.

 


 

Lorsque vous versez votre contribution pour les Soins de Corinne Lebrat,

ayez conscience que vous participez au Grand Tout de l'Univers où la Corne d'Abondance se remplit au fur et à mesure que l'on se sert dedans.

 

Vous pouvez aider Corinne à faire connaître son travail,

Partagez cet article sur votre page Facebook !! 👍

 

↙️Cliquez sur la petite icône en bas à gauche de cette page

Commentaires: 0