· 

La Sainte Chapelle et le Dragon

 

La Sainte Chapelle et le Dragon

 

Alors que je suis juste rentrée de Compostelle, le chemin me manque déjà. Même si je sais que c’est mieux ainsi avec les chaleurs extrêmes qui ne s’arrêtent pas. Je sais qu’il était urgent de s’arrêter, impératif même, même si parfois (et pour cette fois ce fut le cas) je le fais avec regret. 

Les messages des « Instances célestes » sont parfois tellement inattendues et difficiles, voir dures à vivre, à suivre.

Je sais par la suite que c’était juste et bien, mais en plein chemin, celui-là me demande un peu de temps de récupération et de « lâcher prise ».

 

Je prends un petit temps de repos à l’ombre avant de reprendre le travail qui m’attend.

C’est alors que mes yeux à peine fermés, apparaît une tête, d’animal c’est sûr. Tendrement elle me regarde en m’inspirant toute la confiance possible, les yeux sont doux, pleins de compassion, il cherche à communiquer.

La vision plus large me dit à quelle sorte d’animal j’ai à faire. Ce n’est pas un animal à plume, ni à poil ? Étrange, je descends doucement pour essayer de bien identifier sa peau.

Ce sont des écailles, blanches cet animal est tout blanc, irisé de mille couleurs arc-en-ciel !

Plus le plan s’élargi, et plus l’animal est grand, puissant et pourtant il m’invite à monter sur lui. C’est je ne peux en douter maintenant un dragon, blanc arc-en-ciel, je ne savais pas qu’un animal de cet beauté ait pu exister ?

Il m’invite encore à monter sur son dos en se baissant, me montrant ainsi, deux poignées. Je crois que ce sont ses ailes, mais non, c’est une selle !

Blanche elle aussi avec des anneaux de métal pour mettre ses pieds assez haut et les deux poignées pour se tenir fermement.

Nous voilà volant et j’entends direction Paris ?

Encore ?

À peine le temps de réaction que j’aperçois "Notre dame de Paris" bien abîmée.

Mais ce n’est pas là non plus que nous nous arrêterons.

 


Sainte Chapelle - Paris
Sainte Chapelle - Paris
Composé de Magny
Composé de Magny
Direction le Palais de Justice, La Sainte Chapelle.

Cet édifice, certes avec des vitraux absolument magnifiques est pour le reste un peu « désertique » ?

Voilà qu’une trappe s’ouvre lorsque nous sommes en face du choeur, marquée par des carreaux au sol. L’ouverture apparaît comme évidente, là depuis longtemps.

L’énergie qui s’en dégage est une énergie d’abrutissement, d’aveuglement, de mensonge et d’étouffement de l’être (humain en particulier).

Nous descendons par la trappe dans le sol par un escalier qui a certainement toujours été là.

Apparaît un étrange appareil, comme un gigantesque microscope à plusieurs lunettes réglables (un peu comme celui dit : « composé de Magny »). Les loupes sont en fait des philtres qu’il faut absolument détruire si nous voulons retrouver notre libre vision, liberté, vue du monde qui nous permet de passer à l’action.

Je monte sur la première et saute dessus jusqu’à ce qu’elle cède sous mon poids, un doute me prend, et je pense à cet instant : 

« C’est dommage l’appareil en lui-même est beau, est-ce bien ça qu’il faut faire ? »

Mais voilà que par je ne sais quel phénomène je me retrouve sur la suivante qui cède elle aussi et encore une et une troisième. 

Au total ce seront 5 loupes qui seront détruites. Je me retrouve dans la Chapelle au milieu du monde qu’il n’y avait pas tout à l’heure, et de ses superbes vitraux. La lumière a changé, c’est très beau et l’apaisement est agréable, comme si brusquement on avait le choix et qu’on avait le pouvoir de suivre ce choix.

 

Comme si brusquement nous étions acteurs de nos vies.

 

Les yeux toujours à demi-fermés, mon beau dragon disparaît c’est fini, Je suis à nouveau là au milieu du jardin dans une pause qui aura duré 2 mn.

Comme cela me parle ! C’est la suite, l’indispensable pour ce qui vient.

 

Portez vous bien dans la joie du partage,

 

Corinne Lebrat


 

Si vous le souhaitez,

vous pouvez partager cet article sur votre page Facebook !! 👍

↙️Cliquez sur la petite icône en bas à gauche de cette page 

Commentaires: 3
  • #3

    Cathy MO (lundi, 08 juillet 2019 16:41)

    Merci Corinne pour ce partage, c'est merveilleux...
    Tout d'abord merci pour ce chemin de Compostelle, ce chemin de croix pour toi (surtout tes pieds) ! Merci ensuite pour tes explications sur l'arrêt de ce chemin et ce qui va suivre et enfin merci pour ton " envolée " avec le Dragon.
    C'est superbe ce que tu nous fais vivre.
    Le ciel t'a confié un magnifique destin... Qu'il soit toujours dans la lumière...

  • #2

    Evelyne (lundi, 08 juillet 2019 16:14)

    O Merci Corinne, pour votre grande bonté, votre beauté et votre simplicité dans le partage!

  • #1

    Colette Collomb Clerc (lundi, 08 juillet 2019 15:49)

    Merci mille fois pour ce beau message et ce magnifique travail vers la Sainte Chapelle.
    Merci plus encore pour votre chemin, Corinne et Fleure, que j'ai suivi avec tellement de plaisir, comme j'aurai aimé le partager, mais j'ai à présent passé 80 ans, bien sûr j'aurai pu suivre qq étapes, parce que j'ai l'habitude de marcher tous les jours, mais il y a le déplacement, de Hte Savoie qui m'aurait posé le plus de problème, je crois !!!!
    En tout cas je l'ai suivi avec vous et c'est un bonheur et un beau travail
    Merci encore et je me réjouis pour la suite.
    Prenez un peu de repos et soignez vos pieds
    Je vous embrasse
    Colette