Le Citron et ses vertus !!

 

Bonjour à tous,

 

La nature est parfaite et généreuse, lors de mon voyage autour de la Méditerranée, j’ai ramené de Perpignan une petite caisse de citron Bio qui m’a été offerte par un Ange.

 

🍋Vertus du citron :

  • Antiseptique,
  • Tonique,
  • Anti-nauséeux,
  • Améliorateur de la fonction hépatique et circulatoire...
  • La liste des propriétés du citron est longue !

🍋Ce petit agrume, regorge de qualités pour donner un coup de fouet à notre santé.

🌟 Avec ses flavonoïdes, composés antioxydants qui participent à protéger les cellules du vieillissement prématuré causé par les radicaux libres. 

🌟 Il contribuerait à diminuer le risque de maladie cardio­vasculaire.

🌟 Le citron représente aussi un apport de vitamines B ainsi que de minéraux et d’oligoéléments – cuivre, calcium, potassium et magnésium – et pourrait jouer un rôle actif dans la prévention de certains cancers. 

🌟 La présence du potassium explique que le citron n’est pas acidifiant pour l’organisme, malgré sa saveur acidulée. 

🌟 Sa teneur en vitamine C en fait un bon allié pour lutter contre les infections hivernales. 

https://www.notretemps.com/sante/actualites-sante/bienfaits-citron,i56076

 

🍋Mais aussi :

  • Pour fortifier,
  • Nettoyer parfaitement vos ongles, vos dents, gencives,
  • Faire disparaitre les tâches de vieillesses,
  • Dégraisser la vaisselle,
  • En vacances, au camping, laissez-le dans votre cuvette pendant que vous la lavez.

Dans ma vision de respect de la nature, pas question de jeter quoi que ce soit de consommable.

L’idée du zéro déchet fait partie de ma vie et m’entraîne vers une réflexion et créativité qui parfois donne de belles réussites et d’autres fois à revoir.

Mais pour le citron pas de problème on connaît bien. 

 


 

 

Je vous partage donc les étapes de transformations qui je l’espère vous donneront des idées.

Tout d’abord nettoyage de nos magnifiques citrons, puis pressage afin de récupérer le maximum de jus, regardez comme ils sont beaux. 

Ajoutez un blanc d’oeuf au précieux jus, un peu de sucre, quelques tours de mixer. 

et hop à la turbine à glace.

 

Une demi heure après, on a plus qu’à déguster ! 

Oui, du jus de fruit (avec des fruits Bio) avec même un peu d’eau ajoutée, du sucre, un blanc d’oeuf Bio, ET C’EST TOUT !

Vous saviez ce qu’on trouve dans les glaces du commerce (même artisanales) ?

1) La tartrazine (E102) est un colorant alimentaire jaune autorisé en France, mais interdit aux Etats-Unis et en Norvège. Ce produit de synthèse sous forme de poudre ou granules orange clair, jaune en solution dans l’eau.

2) L’additif E171, bioxyde de titane ou dioxyde de titane est autorisé en France.

3) Le E405 est un émulsifiant, épaississant et stabilisant. Il s’agit de l’alginate de propylène glycol.

4) Le carraghénane, E407, est autorisé en France, mais est interdit par exemple au Brésil où il est considéré comme cancérigène.

5) L’aspartame, déguisé sur certaines étiquettes sous l’appellation E951. Il appartient à la famille des édulcorants, c’est un additif de pure synthèse.

Et dans certains produits de très bas de gamme on a même pu observer les additifs suivants :

– Éthylène glycol : Ce produit chimique de qualité inférieure est utilisé comme agent émulsifiant à la place des œufs. C’est aussi un ingrédient présent dans les solvants à peinture et dans l’antigel pour voiture.

– Pipéronal : Ce produit chimique, remplaçant l’arôme de vanille, est aussi utilisé pour tuer les poux.

– Aldéhyde C 17 : Utilisé pour imiter la saveur de la cerise, il s’agit aussi un liquide inflammable que l’on retrouve dans les teintures à base d’aniline, dans les plastiques et les caoutchoucs.

– Acétate éthylique : Utilisé comme arôme d’ananas, c’est aussi un nettoyeur pour le cuir. Il a été prouvé que ses vapeurs peuvent causer des dommages organiques chroniques.

– Aldéhyde butylique : Utilisé dans la crème glacée à saveur d’érable, c’est aussi un ingrédient de la colle à caoutchouc.

– Acétate acrylique : Utilisé comme pour la glace à la banane, il constitue aussi un solvant à peinture.

– Acétate benzylique : Utilisé comme arôme pour le goût de fraise, c’est aussi un solvant pour le nitrate

https://www.santenutrition.net/un-dessert-qui-vous-glace/

 

Et en ce qui me concerne, ce n’est pas fini, 

 

Une fois le plaisir partagé, on continue avec nos cadeaux Angéliques.

Évidage, afin d’enlever cette petite peau blanche et filandreuse, un peu trop amer.

Voilà ce qui reste, je pourrais encore le transformer, 

mais pour cette fois-ci les poules le recycleront.

 

Ensuite, découpe de la peau en tranches fines.  

Et au séchoir.

Voilà le produit déshydraté, il ne reste effectivement pas grand chose, 

mais ce n’est pas fini.

 

J’utilise ces tranches de citron pour parfumer la viande (et oui si je suis végétarienne, je n’impose rien à ma famille) en poudre au besoin, pour de petits biscuits secs, cakes, mousses, flans, meringues etc, etc… à votre créativité. 

Il me semble important de respecter notre terre mère symbole d’abondance et d’amour.

Retrouver la beauté et l’unicité de ce qu’elle nous donne chaque jour sur la table pour nourrir notre temple sacré, ne peut que nous ramener à une consommation raisonnable et raisonnée.

Bien manger ne rime pas avec: « porte monnaie » contrairement à ce que l’on veut nous faire croire. 

Je relève le défi en toute sérénité car il suffit de se baisser, observer et oser être créatif.

Je vous propose ainsi pour la prochaine fois une recette salée : Le pesto maison.

Petite recette pour les apéros de l’été, à servir sur une tranche de concombre, de courgette, de pain, galette de maïs, etc, etc…

Hyper light, pour la ligne et le budget, de plus un moyen de manger (ou de faire manger) de la verdure à tous en toute sérénité.

Dans la joie du partage,

Corinne Lebrat.


 

 Une fois le plaisir partagé, on continue avec nos cadeaux Angéliques.

Évidage, afin d’enlever cette petite peau blanche et filandreuse, un peu trop amer.

Voilà ce qui reste, je pourrais encore le transformer, 

mais pour cette fois-ci les poules le recycleront.

 

Ensuite, découpe de la peau en tranches fines.  

Et au séchoir.

Voilà le produit déshydraté, il ne reste effectivement pas grand chose, 

mais ce n’est pas fini.

 

J’utilise ces tranches de citron pour parfumer la viande (et oui si je suis végétarienne, je n’impose rien à ma famille) en poudre au besoin, pour de petits biscuits secs, cakes, mousses, flans, meringues etc, etc… à votre créativité. 

Il me semble important de respecter notre terre mère symbole d’abondance et d’amour.

Retrouver la beauté et l’unicité de ce qu’elle nous donne chaque jour sur la table pour nourrir notre temple sacré, ne peut que nous ramener à une consommation raisonnable et raisonnée.

Bien manger ne rime pas avec: « porte monnaie » contrairement à ce que l’on veut nous faire croire. 

Je relève le défi en toute sérénité car il suffit de se baisser, observer et oser être créatif.

 

Je vous propose ainsi pour la prochaine fois une recette salée : Le pesto maison.

 

Petite recette pour les apéros de l’été, à servir sur une tranche de concombre, de courgette, de pain, galette de maïs, etc, etc…

 

Hyper light, pour la ligne et le budget, de plus un moyen de manger (ou de faire manger) de la verdure à tous en toute sérénité.

 

Dans la joie du partage,

 

Corinne Lebrat.


Commentaires: 0