Les Tendances du Mois d'Avril

 

Que nous réserve Avril ?

 

On dit : 

« En Avril ne te découvre pas d’un fil. »  

 

Un adage qui pourrait encore une fois ĂŞtre bien vrai.

Avril va se corser, donc comme le dit le proverbe ne relâchons pas notre attention.

Il nous est demandé d’affirmer notre choix, sortir quelques sous des gros matelas banquier, avoir un point de refuge, de ralliement, sans que la peur, l’inquiétude nous envahissent. Il nous est dit que la houle ou la vie va prendre un tour.

En serons-nous simplement informés ? 

Pas si sûr. Nos gouvernements le savent bien une foule qui panique est bien trop dangereuse et INGÉRABLE, mieux vaut cuire la grenouille progressivement.

 

Mais alors comment savoir oĂą nous en sommes

et ce qu’il serait bon de faire ?

 

🌟C’est finalement très simple, il est temps de mettre en application

ce que nous avons appris toutes ces années passées.

🌟Ecoutez votre intuition, votre ressenti, sentez si ce que l’on vous dit, vibre en vous, si ça vous semble vrai. 

🌟Observez, car c’est seul moyen de rester les pieds sur terre, observez ce qui se passe, les lois qui passent, les discours de responsables, le temps.

🌟Enfin, échangez, car ce que vous ressentez, les autres aussi le ressentent. Les gens parlent de leur mal-être ou de choses qui leur sont arrivées, et parfois on se rend compte que tout le monde vit la même chose, a le même pressentiment.

 

Aurons-nous des catastrophe du style guerre de rues ou rébellion ? Je ne sais pas, mais ce que je ressens et vois lors de mes soins, est que le gouvernement ne nous dit pas les choses clairement. Il nous vend, manipule, nous cache notre à venir dans des contrats où nous n’avons pas notre mot à dire.

Et c’est pourtant avec nos impôts, avec notre énergie, et l’avenir de nos enfants.

 

Que dire lors du soin sur Toulon* où nous découvrons que l’armement est sur la liste de la raison de la visite d’un homme qui interdit aux gens de sortir de chez eux dans leur pays pendant sa visite soi-disant pacifiste ?

Qu’il a fait le même genre de visite récemment chez les Américains et que le président du pays s’en est détourné.

 

Je ne sais pas plus de choses que vous, mais lors du soin sur Nice*, notre président avait un parasitage de taille sur le 3ème oeil qui je vous le rappelle est notre capacité de discernement.

Serions-nous manipulés ? Et encore pire, nos gouvernements le sont-ils aussi dont le travail est pourtant de nous protéger ?

 

Amis (ies) du net je ne cherche pas à nous faire peur, grand dieu non, mais une chose est sûre, nous allons passer quelques moments difficiles.

 

Une guerre des ondes a commencé il y a déjà quelques années, et aujourd’hui elles sont de plus en plus importantes.

 

C’est pour cela que nous devons élever notre taux vibratoire,

et c’est pour que cela soit plus facile.

 

Pour ceux qui ne sont pas du tout sûrs, prêts, les tensions montent et montent. Soit ils dépriment, soit ils bugguent. J’entends par là des tueries imprévisibles (on met ça sur le dos des attentats) de la folie, des suicides, etc, etc… 

Nous avons reçus des protections (voir les soins de Nice, de Barcelone* ) et nous ne pouvons que remercier le ciel de nous les accorder.

Mais serons nous seulement informés de ce qui va nous être imposé ?

Comment nous y préparer ? Quel seront les signes ?

 

Chers amis (ies) du net, tenons-nous informés les uns les autres de nos ressentis et observations, nous ne pouvons que compter sur nous.

 

Bien Ă  vous dans le Ă  venir nouveau.

 

Corinne Lebrat

 

* Toulon, Nice, Barcelone font partie des soins effectués de la "Tournée 2019"


Commentaires: 2
  • #2

    Marie Anne GARCIA (vendredi, 29 mars 2019 20:19)

    Bonsoir Corinne, en réponse à votre message, oui, que pouvons-nous faire ? moi je me sens complètement coinçée, déprimée, et plus encore, complètement vidée à plat...je ne me sens pas bien du tout où je suis actuellement,

  • #1

    Jacques DUSSIN (vendredi, 29 mars 2019 19:01)

    Corine !
    C'est bien ce que je viens de déposer sur un questionnaire en ligne à l(instant, juste avant de lire ton message pour Avril. C'est CHACUN qui peut agir dans son cercle de vie, chez le boulanger, dans la queue à la caisse de quelque magasin, mais aussi dans le bus ou avec ses voisins. Il suffit de parler ouvertement en respectant les avis divergents et tout en gardant le calme et l'ouverture d'esprit plus que jamais nécessaire.
    C'est NOUS qui, par NOS PENSÉS et nos actes quotidiens qui faisons le vrai monde.
    La peur est du coté des banquiers actuellement : qu'elle y reste !

    Bonne continuation.