· 

Les Bourgeons du moments - Spécial Article de Corinne Lebrat

Pour commander vos bourgeons,

code praticien 26018

Cliquez sur l'image ci-dessous ⤵️

Bien le bonjour à tous,

 

Aujourd’hui jour particulier sous plusieurs formes :

Les tensions d’un changement important sont de plus en plus marquées.

Le besoin de me faire un soin, qui me réaligne et me fait passer sur une dimension physique nouvelle.

Le top départ pour le nouveau affirmé, nous allons avancer plus vite.

Une aide par les bourgeons s’imposent, je décide donc de me laisser conduire par mes Instances Célestres et 4 apparaissent : Airelle rouge, Aulne, Sorbier et le Châtaignier.

 

Je voudrais avec vous faire le point sur ces bourgeons, car s'ils vous parlent je vous invite à en faire une cure sur 3 semaines.

 

🌟Airelle Rouge : « S’il ne devait rester qu’un remède, ce serait celui-là »  aurait pu dire le Dr Pol Henry. 

Il en faisait le maître remède de la hyalinisation (fibrose des tissus, baisse de perméabilité à la réception de la lumière).

Le macérât de jeunes pousses d’Airelle rouge permet à l’homme de mieux recevoir la lumière. ni plus ni moins.

 

🌟L’Aulne : Dans les traditions Anglo-saxone et Danoise, l’Aulne est synonyme d’Elfe. Il ferait ressusciter les morts, d’où il aidera les patients au grand passage, mais aussi à chaque grand passage de la vie.

 

🌟Le Sorbier : Le génie du Sorbier est d’être une espèce très adaptative (intéressant dans les temps qui sont les nôtres) de plus dans la tradition celte, le sorbier est l’arbre qui aide à se mettre au service des autres, tout en restant indépendant.

 

🌟Le Châtaignier : Châtaigne vient de Castaneda mot Latin, emprunté au Grec, Casta : chaste et Néa: Nymphe.

A la campagne il est décrit comme un arbre adaptatif aimable et accueillant. Il est le symbole d’une grande honnêteté et d’une franchise exemplaire, pour le Dr Bach, son élixir représente « La nuit noire de l’âme ».

Il aide à la compréhension de son identité profonde.

 

 


Pour commander vos bourgeons,

code praticien 26018

Cliquez sur l'image ci-dessous ⤵️

Chacun de ces bourgeons a bien-sûr une activité sur le métabolisme que je vous laisse découvrir dans le livre de :

« La Phytembryothérapie »

Dr Franck Ledoux et Gérard Guéniot

des Editions Amyris.  

 

Je vous rappelle que je ne travaille qu’avec les bourgeons de la Maison Vitadial, que je vous recommande.

 

Pour quelles raisons ?

 

Et bien par les vibrations qui en émanent, je valide l’efficacité du produit, alors que d’autres (plus connus) n’expriment rien. 

 

Comment est-ce possible ? 

 

Et bien c’est le fournisseur qui m’a donné la réponse, tout naturellement : 

 

« Cela vient du fait que la plupart de nos bourgeons sont cueillis sur place et transformés dans la semaine.

Bien souvent, malheureusement ils sont reçus congelés et ou déshydratés. »

 

On comprend mieux pourquoi « ils vibrent » littéralement.

 

La posologie sera donc en conséquence, alors que la plupart des maisons vous conseillent entre 20 et 40 gouttes, ici nous ne prendrons que 3 à 5 gouttes par jour.

 

Bien à vous dans la joie du partage.

 

Corinne Lebrat


Commentaires: 2
  • #2

    Jung-Mi (jeudi, 14 mars 2019 17:54)

    Bonjour,
    ça c’est à www.Vitadial.fr qu’il faut demander directement.
    Bien à vous,

  • #1

    Yannick Bisbrouck (jeudi, 14 mars 2019 13:43)

    Bonjour
    Puisque c’est un produit français et que j’habite au Québec, pensez-vous qu’il est quand même possible de commander?
    Merci à vous
    Yannick