Les Tendances du mois de Mars

 

À l’origine du calendrier romain, le mois de mars était le premier de l’année car le retour des beaux jours marque le début de la période de la guerre. Son nom vient alors du latin Martius, nom donné à ce mois par les Romains en l’honneur du dieu Mars, dieu de la guerre. Janvier le devient soit sous Numa Pompilius, soit sous les decemviri vers 450 av. J.-C. 

Au Moyen Âge, les pays de la chrétienté utilisent le calendrier julien et commencent la numérotation de l'année à une fête religieuse importante, comme le 25 décembre. Cependant, les calendriers médiévaux continuent à afficher les années selon la coutume romaine, en douze colonnes allant de janvier à décembre. 

En France, janvier s'impose comme le 1er mois lorsque le roi Charles IX décide, par l’Édit de Roussillon en 1564, que l’année débuterait désormais le 1er janvier. Le pape Grégoire XIII étend cette mesure à l'ensemble de la chrétienté avec l'adoption du calendrier grégorien en 1582.

Source Wikipédia.

 

Il est intéressant de voir que Mars fut le début de l’année à une époque sachant que, pour ceux qui me suivent, et selon la demande de mes « instances célestes », elle commence maintenant, au 1er décembre.

Justement les « instances célestes » qu’ont-elles à nous dire de ce mois que l’on nomme ici le mois des fous.

« Le mois de Mars est la continuité de Février, dans le sens qu’il vous demande de continuer votre chemin d’anticipation au grand changement. Comme nous vous l’avons conseillé :

  • Munissez-vous de filtre à eau,
  • Nourrissez-vous de graines prêtes à germer, de fruits secs, d’oléagineux et  légumineuses.
  • Ayez de l’argile (en galet ou concassée) chez vous, des produits de l’abeille ainsi que des huiles végétales (?? Peut-être pour réhydrater).
  • Habituez vous à manger un peu moins chaque jour, de plus en plus ce que la nature vous donne vite et en abondance, le moins transformé possible,
  • Déshabituez-vous du sucre, café et tous ces produits qui viennent de loin.
  • Étudiez les anciens légumes de vos régions et réhabituez-vous à les consommer.
  • Bougez, reprenez la marche si vous ne l’avez pas déjà fait et musclez vous un peu plus tous les jours,
  • Méditez afin de maîtriser au mieux vos émotions.

🌟 Soyez confiants car nous vous tiendrons au courant au fur-et-à-mesure et nous vous accompagnons en permanence.

Vous ne serez pas forcement informés de ce qui arrive par vos responsables n’ayant pas envie de créer un mouvement de panique qui serait encore pire. 

🌟 Seules les conditions économiques vont vous mettre « la puce à l’oreille ». 

🌟 Faites que vos choix aillent vers une vie, sans devenir une communauté, le plus proche possible d’un groupe sur lequel vous pouvez vous appuyer, compter où la solidarité sincère sera le maître mot.

Nous ne souhaitons pas déclencher des peurs ou une panique, mais simplement vous informer et préparer à une autonomie maximum afin que le changement s’opère dans les meilleures conditions.

🌟 Intéressez vos enfants à la vie dans la nature, la vie en camps, en groupe, partage des tâches. Valorisez leurs compétences tout en les encourageant à les développer, et les mettre en pratique.

🌟 Soyez observateurs de vos propres peurs et travaillez-les. Aucune n’est insurmontable et les soins proposés dans les mois à venir ont été étudiés pour vous y aider.

🌟 C’est un chemin qui se ressert, de plus en plus comme la naissance de l’enfant, le passage se fera de toutes façons, seul le travail de chacun fera votre avenir. »

En canalisation le lundi 25 février à 7h45.

 

☀️Que vous dire de plus ?

Je ne sais pas ce que nous réserve notre futur, mais ce que je peux affirmer c’est que nous sommes nombreux à recevoir des messages qui vont dans ce sens.

Il est vrai que maintes fois effectivement dans l’histoire humaine, certains ont annoncé des choses semblables. Je me souviens en l’an 1999 puis en l’an 2012 le pire était annoncé et nous attendions tous « Le grand basculement » qui semble-t’il n’est pas venu ?

Moi je peux vous dire que si, mais pas comme nous l’imaginions.

  • En 1999 je m’en souviens très bien, le taux vibratoire de l’ancien monde a basculé pendant l’éclipse solaire je suis rentrée en méditation pendant 3 heures non stop (le temps du passage principal).
  • En 2012, autre taux vibratoire, accélération du temps plus marqué, voiles qui se lèvent, communication plus directe, régulières, changements personnels affirmés, étude de mode de survie avec le minimum.
  • 2017 aussi fut un moment fort dans le changement, mais, comment est-ce possible nous n’avons rien vu de particulier dites vous ?

 


 

Et bien oui, c’est bien là que les choses pêchent, car nous sommes une masse influencée, aveuglée. Pensez à la grenouille que l’on veux cuire, si on la met dans l’eau chaude immédiatement elle saute, si on la met dans l’eau froide et sur le feu, la température montant progressivement, elle ne s’aperçoit de rien.

Et bien nous vivons le même sort amis (ies) du net. Seule notre intuition nous guide, et c’est bien de notre intuition que l’on essaie par tous les moyens de nous couper.

Les tendances du mois de Mars nous guident vers un avenir qui sera le nôtre, à nous de prendre en considération ce qui nous est donné.

Pour les dérangements du mois de Mars, et bien c’est l’autonomie qui nous est présentée.

 

☀️ Le travail à faire sera :

  • le lâcher-prise contre les angoisses, inquiétudes, envie de manger plus que d’habitude (zut les Instances Célestes nous demandent de manger moins ? Mais justement pour libérer ce qui motive cet excès ) stress, tristesse.
  • Nous sommes dans la période foie donc les colères peuvent prendre plus de place, attention aux tendons, muscles et os.
  • La vessie (méridien) est symbole de changement, d’adaptations, donc des douleurs de dos, courbatures, sciatiques etc, etc… peuvent se manifester.

☀️ Les soins proposés pendant ce mois sont exactement ceux dont nous avons besoin. Les thèmes peuvent vous surprendre, mais ils sont donnés, validés par nos guides, soins outils. Vous pouvez les acquérir plus tard ils seront toujours aussi efficaces car faits pour nous aider à notre rythme, même si celui-ci s’accélère fortement.

 

Souhaitant que ces tendances vous éclairent un peu et vous soient utiles,

 

Bien à vous sur le chemin qui vient.

 

 

Corinne Lebrat


Commentaires: 3
  • #3

    Nicole (vendredi, 01 mars 2019 16:37)

    Merci Corinne pour ce précieux message et l'aide apportée par les soins����

  • #2

    CATHERINE DEPRY (jeudi, 28 février 2019 11:54)

    Bonjour,
    je suis vraiment ravie de vous connaître grâce a ma fille aînée, j'ai suivi vos pérégrinations a Paris NOTRE DAME et consorts..J'ai adoré votre courage...même si je sais que vous êtes guidée célestement, j'aimerai fréquenter davantage vos soins
    FRATERNELLEMENT RECONNAISSANTE

  • #1

    Valérie (jeudi, 28 février 2019 10:56)

    Bonjour,
    Je ne sais pas toujours si ce que je pense est vrai, mais je sais toujours si ce que mon corps me dit est juste. 2018 m'a poussé à : Changer de métier, de rythme, d'alimentation, de croyances aussi. Je suis le changement le nez en l'air et les sens en éveil. � Que du bonheur, même si ça bouscule beaucoup.
    Merci et belle journée à tous.