Un extrait du livre d'Edgar Cayce... en relation avec "Notre Mer qui agonise"... (Tournée 2019) ?

Véronique Sabard fait un rapprochement et si... 

 

Citation d'Édgar Cayce :

« Comme nous l'avons si souvent indiqué ici, ce n'est pas le monde, la Terre, les conditions géologiques ni même les influences planétaires qui régissent l'homme. C'est plutôt l'homme qui, par sa soumission aux lois divines, est capable de mettre de l'ordre dans le chaos ; ou s'il les méprise, s'il refuse de s'y associer, peut créer le chaos et ouvrir la porte aux forces qui détruiront son milieu de vie...» (lecture 416-7)

C'est évidemment ce que nous faisons à l'heure actuelle. La course à la consommation a pour résultat de détruire les forêts. Votre table de cuisine était peut-être il n’y pas si longtemps un arbre qui faisait partie du territoire d'un Indien d'Amazonie qui se retrouve aujourd'hui dans un bidonville. Notre faune est décimée par les pesticides qui amènent la disparition des cigognes, des hirondelles, des moineaux et de nos derniers rapaces et qui nous rendent malades (pourquoi avons-nous de plus en plus de cancers ?)

« Quand ces changements géologiques deviendront-ils apparents ? » avait demandé un consultant d'Edgar Cayce visiblement inquiet.

« Lorsque se produiront les premières cassures dans les mers du Sud, et dans le Sud Pacifique, ces bouleversements entraîneront des submersions, et au contraire, des émergences de terres à l'autre bout du monde, c'est-à-dire en Méditerranée, dans la zone de l'Etna. Alors vous saurez que cela a commencé. » (lecture 311-8, avril 1932) 

 

Quand j’ai lu ton article sur la tournée de Mars :

" La Mer Méditerranée agonise. Il est grand temps de la libérer de toutes les mémoires qu'elle porte et qui l’étouffe. Si elle s’est fermée, c’est pour ne pas contaminer l’Océan. 

Elle est une vieille femme, porteuse de mémoires ancestrales. Lui, l'Océan est un vieil homme, gardien de la mémoire de l’eau indomptée.

Mais aujourd’hui pour le féminin et le masculin, l’heure du rassemblement Yin/yang a sonné. Ils vont donc se retrouver, libérés de ces mémoires inutiles sur le taux vibratoire qui s’annonce.

L’heure des retrouvailles est arrivée, celle aussi de l’équilibre sur lequel le Nouveau Monde va s’appuyer.

Viennent ensuite les peuples qui entourent le bassin méditerranéen, chargés des mémoires d’invasions, de dominations, soumissions, des immigrations imposées, celles envahissantes et celles de survies, pays en crises.

Il est temps de déprogrammer cela afin que chacun retrouve la joie et la fierté de ses origines et ne quitte sa terre de naissance que si c’est son choix est libre de toute influence ou obligation. »

Je m’étais demandé comment la Méditerranée et l’Océan allaient se rejoindre ? Et bien je crois qu’Edgar Cayce nous apporte un élément de réponse …

 

 

Qu'en pensez-vous ? 


Commentaires: 0