· 

Homéopathie et Énergétique

 

L’effet placébo reconnu

 

A l’heure où le gouvernement envisage de ne plus rembourser l’homéopathie sous prétexte que l’action d’un médicaments doit être scientifiquement prouvée. Même si ce produit est en vente et remboursé par la sécurité sociale depuis de longues années, qu’il est utilisé par des millions de personnes, conseillé par des centaines voir milliers de médecins, que son efficacité n’est plus à discuter autant chez les adultes, enfants que les animaux.

A l’heure où l’homéopathie est entrée dans chaque foyer pour les premiers bobos, les premiers symptômes qu’elle soulage, fait disparaître, que disent la communauté scientifique ? Médical ? L’état ? 

Nous ne savons finalement pas trop QUI peut voir un intérêt dans cette histoire, et s’acharner à prouver qu’aucune substance actives n’est présente dans ce produit, que nos petites pilules sont d’une totale inefficacité, qu’elle ne sont qu’un placébo. Et un peux de sérieux, la sécu ne peux rembourser des billes de sucre même si elles ne coûtent que 2,18 € le tube et au final lui fait faire bien des économies.

 

Placebo, que veux dire ce mot :

Définition : Un placebo (du latin placebō : « je plairai », de placeō : « je plais ») est un procédé thérapeutique n'ayant pas d'efficacité propre ou spécifique mais agissant sur le patient par des mécanismes psychologique et physiologiques. Source wiquipédia.

Sans vouloir répéter la phrase complète, lisez-vous la même chose que moi ?

Un procédé thérapeutique n'ayant pas d'efficacité propre ou spécifique mais agissant sur le patient par des mécanismes psychologique et physiologiques. 

Là est bien la preuve de l’efficacité du produit, quelle soit psychologique et/ou physiologiques s'il y a constatation d’amélioration, il y a efficacité ? Non ?

Alors je comprends mieux la non-reconnaissance de notre pratique énergétique.

L’homme a besoin de tout expliquer, pourtant l’histoire ne manque pas d'éminents chercheurs : 

  • Paracelse médecin-chirurgien innovateur en thérapeutique, philosophe et théoricien,
  • Poincaré mathématicien, physicien, philosophe et ingénieur français,
  • ou encore plus récemment le Professeur Fritz Albert POPP, savant de réputation mondiale et dirigeant d'un groupe de biophysiciens de l'Université de Kaiserslautern qui en 1970 constate que les cellules communiquent par signaux électromagnétiques qu’il nommera la biorésonance. 

Pour ne nommer qu’eux, car la liste est sans fin. Ils n’ont pas hésité à essayer de faire reconnaître, de faire entendre à l’humanité malgré la difficulté de le prouver que :

Quelque chose que nous n’expliquons pas, quelque chose qui va au-delà de notre entendement agit, interagit dans nos cellules, notre corps, lui permettant de se régénérer seul, de faire dans des situations (pour l’instant qu’extrêmes) des choses surprenantes dont on ne pensait pas l’humain capable.

Dans cet article plusieurs aspects me tiennent à coeur:

  • Le premier, c’est la reconnaissance officiel de l’effet placébo par la non reconnaissance de l’action de l’homéopathie.
  • Le second, c’est la reconnaissance de la science de ne pas pouvoir tout prouver, donc la reconnaissance de ses limites, et par là la possibilité que nous n’ayons pas complètement tort, voir, que notre pratique a, même si on ne peux l’expliquer rationnellement, sa place.
  • Le troisième aspect qui n’est pas des moindres, est le fait de reconnaître que malgré l’impossibilité de prouver quoique ce soit, il se passe quand même quelque chose, une petite pilule de sucre peut déclencher la guérison du corps contre des maladies diverses et variées. Qu’on le veuille ou pas au retour de toutes les personnes qui on fait ces choix, une amélioration de leur bien-être, vie et santé est indiscutable.
  • Le quatrième aspect : est qu'on reconnaisse aussi  cette capacité extraordinaire de régénération cellulaire et, et c’est là le plus important, nous sommes capables de la déclencher !

Se guérir en ne prenant que des billes de sucre, par de simples passes manuelles, en pratiquant la méditation, le Qi qong, etc.

Sans aucunes substances toxiques serait une avancée des plus extraordinaire, il est étonnant que nos états, nos gouvernements, nos chercheurs, l’organisation mondiale de la santé ne se penchent pas plus sérieusement sur le sujet.

 

Ce ne sont pourtant pas des cas isolés, concernant une seule catégorie de personnes, non, il s’agit de millions de personnes de tous niveaux sociaux.

 

Je terminerai cet article qui je l’espère vous interpellera sur les compétences insoupçonnés de votre corps/esprit en vous invitant à vous écouter avec sérénité et à vous faire confiance. 

 

Portez vous bien dans la joie de la réflexion.

 

Corinne Lebrat 

 

Petite note : Ce petit article , trouvé par "hasard" sur le net :

 

datant du 3 avril 2018 >>


Commentaires: 2
  • #2

    Pascale (mardi, 12 février 2019 17:50)

    Bonjour Corinne,
    D’accord avec toi Carhy !
    Seuls l’armée et le fournisseur énergies enedis seraient à même de financer ces recherches car ils ont un intérêt à cela. Le souci c’est que ce qu’ils vont découvrir ne va pas dans leur sens. Je parle de la bio résonnance à travers des CEF mis au point par Tolstov, Chercheur russe il y a 40 ans qui sont utilisés par tout le corps médical russe confondu, donc reconnu par le gouvernement, dans les hôpitaux, .. pour la santé, la modulation des ondes wi-fi, linky en ondes scalaires, ...et bien d’autres choses. Ils seraient obligés de changer leur regard et arrêter de nous imposer le leur.

  • #1

    Cathy MO (vendredi, 01 février 2019 17:07)

    Bonjour Corinne,
    Moi je pense qu'ils n'ont jamais envisagé de se pencher sur le sujet, préférant vendre leurs produits "douteux" beaucoup plus rentables.
    Ce que tu fais est de loin supérieur à leurs c...
    Continuons tranquillement notre chemin sans se prendre la tête, en faisant ce que l'on sent juste pour nous et laissons ceux qui ne jurent que par l'allopathie suivre leur route.
    Dans la lumière.