Mardi 22 Janvier 2019 : Soin Ricochet : Diabète

 

Que nous dit la médecine :

Le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un taux de glucose dans le sang (encore appelé glycémie) élevé : on parle d’hyperglycémie.

Je vous invite si vous le souhaitez à en lire + : 

https://www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete

Ce que nous dit la Médecine Chinoise sur le sujet :

Les anciens experts médicaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise, ont particulièrement insisté sur l'importance de la déficience des Reins (innée) et de la Rate dans l'apparition du diabète sucré. 

La consommation excessive à long terme d'aliments gras et sucrés, l'obésité et la consommation d'alcool endommagent la Rate et l'Estomac. 

Les troubles de la Rate et de l'Estomac dans le transport et la transformation (du Qi sous toutes ses formes) provoquent l'accumulation de chaleur interne qui consomme les liquides Yin, ce qui conduit à une déficience en liquides physiologiques, favorable au développement du diabète sucré. 

À long terme le stress, le déséquilibre émotionnel, la colère endommagent le Foie, et le dysfonctionnement qui en résulte provoque des troubles de la dynamique du Qi. 

La stagnation du Qi se transforme en feu qui consume le Poumon, l'estomac, et le Yin des Reins. 

La pensée excessive provoque la stagnation du Qi du Cœur et provoque un feu qui consume l'Essence et le Sang du Cœur et de la Rate, brûle les fluides Yin de l'Estomac et des Reins, menant au diabète sucré. 

Pour en savoir plus : https://www.institut-wanxiang.com/infos-sante-mtc.php?edit=58

En Médecine Energétique et par rapport à ce que j’ai pu observer, dès que la circulation du Qi dans le corps, à n’importe quel niveaux est perturbée, cela entraîne immédiatement une réaction dans le corps. 

Il suffit de voir ce qui se passe lors du futur examen, voyage, choc émotionnel, changement etc, etc…

Le corps manifeste ce stress par des symptômes plus ou moins différents et violents.

Cela va le plus souvent commencer avec la Rate, organe du souci, de la rumination, elle est aussi la partie du mental responsable de l'enregistrement des expériences et de leur stockage relié à la mémoire. 

Lorsque l’origine du stress (mémoires/émotions) n’est pas libérée (digérée), la rumination va devenir chronique et parfois inconsciente, atteindre dans certains cas le Pancréas, c’est le début du Diabète.

Le souci du Diabète est différent dans la sensation, de celui de la Rate, le premier sera insidieux, profond, comme une chose qui n’a pas trouvé de solution et qui pour le patient de toute façon n’en a pas, comme une bête qui « ronge » de l’intérieur.

Celui de la Rate sera plus « franc » présent dont on connaît bien la cause. Il se trouvera à gauche encore dans l’émotionnel, on pleure souvent en y repensant. 

Celui du Pancréas à droite au point qu’il empêche l’action, qu’il entrave, enferme, empêche l’épanouissement et l’activité (L'insuline fonctionne comme une clé, elle permet au glucose de pénétrer dans les cellules de l’organisme : dans les muscles, dans les tissus adipeux et dans le foie) , on n’en sait plus l’origine.

N’oublions pas que la saveur de la Rate est le doux, l’envie de manger des aliments doux, voir sucré (excès de doux) reflète un besoin de se rassurer en faisant référence au lait doux, sucré que le bébé reçoit des sa naissance.

Bien plus loin que ça, la Rate  se trouve du côté gauche, côté Yin, féminin, maternel, est-ce un hasard ?

Et encore, certains diabétiques ne sont pas des accros au sucre, plutôt des fumeurs, et ou autres drogues, des bons vivant aimant volontiers boire un verre. Ce qui ne l’est plus lorsque l’on devient dépendant, mais comme dépendance nous avons aussi celles affectives, sportives, etc, etc…. La liste est sans fin.

Quels peuvent-être leurs points communs ?

Le besoin de se rassurer.

Celle de certains sera de manger, d’autres de boire, de fumer (il est reconnu que le contact cigarette/bouche rappelle la succion, donc rassure) d’autres encore de se sentir aimé, d’autre d’avoir un corps parfait (qui ne semble jamais l’être, etc, etc.)

 

Je vous propose un soin sur cette maladie particulière qu’est le Diabète de plus en plus fréquente dans notre civilisation. Il est temps de rassurer l’enfant que nous étions afin qu’il puisse enfin devenir l’adulte, qu’il nous est demandé d’être.

Libérer les mémoires/émotions qui nous tenaillent, soucis qui nous rendent malades.

Rendez-vous le 

Mardi 22 Janvier 2019

 Soin Diabète

 

Dans la joie et le plaisir de grandir ensemble.

 

Corinne Lebrat



Commentaires: 0