· 

Mardi 19 Février : Soin Ricochet : Reconnexion à notre droit d'héritage

Contribution 

5 € minimum

 

Soin Ricochet

Reconnexion à notre droit à L’héritage !

Mardi 19 février

 

De quoi parle-t’on ici ?

 

Et bien, le retour, vous savez, le retour.

Quand on sème, on récolte, il semble que certain d’entre nous sèment beaucoup, mais ne récoltent pas souvent, voire même d'autres récoltent à leur place.

Et parfois, bien plus que l’on croit d’ailleurs. Quand vient le moment de la récolte, on ne sait pas comment faire, on ressent de la culpabilité à récolter, à recevoir les retours positifs de nos actes.

On ne sait pas accepter les compliments, les cadeaux, sans malaises, on se dévalorise : « Non il ne fallait pas. Oh, mais c’est trop. » Convenances ou dévalorisation ?

Puis on se met en arrière avec tristesse.

Parfois aussi, lorsque le cadeau est beau, on culpabilise, mais s'il est petit on se dit que l’on ne vaut pas grand chose. 

Parfois aussi on remarque les autres récupèrent bien plus qu’ils n’ont semé. L’injustice hurle en nous, mais jamais au grand jamais nous ne dirions quelque chose.

 

Alors qu’est-ce qui ne va pas ?

 

Pourquoi avons-nous autant de difficulté avec le retour, le droit au bonheur, le plaisir ?

Certains diront : « On ne nous a jamais appris. Chez nous il fallait toujours veiller au bien-être des siens. Dans la Bible il est dit que c’est un péché, etc. »

Les arguments ne manquent pas, les raisons sont plutôt floues. Surtout lorsqu’on explique que le malaise ressenti, la méchanceté, la jalousie sont les résultantes des frustrations de cette non-acceptation.

 

 


Le deuxième chakra, est le symbole du plaisir :

Le deuxième chakra, le chakra sacré, appelé Svadhisthana en sanskrit, ce qui signifie :  « lieu de douceur . Il est naturellement relié au bien-être physique, au plaisir de vivre et aux plaisirs de notre vie sur Terre. »

http://www.lescheminsdelenergie.com/2016/10/svadhisthana-deuxieme-chakra-debloquer-le-chakra-sacre.html

 

Mais étonnement, il est certainement celui qui subit le plus d’hypocrisie. Le plaisir est le but de la vie, la motivation première :

  • Tant chez le nouveau-né qu’elle va motiver pour en faire un petit d’homme autonome.
  • Tant pour l’adulte qu’elle va stimuler pour qu’il obtienne ce qu’il veut. 

Et pourtant il n’est pas correct, mal vu même de se faire plaisir.

Alors s’avouer, ou avouer à l’autre que l’on a envie de quelque chose, je ne vous raconte même pas.

Alors que les vertus du chakra coeur sont mises en avant, indiscutables, indispensables voire absolus, celles du 2ème chakra sont floues, incorrectes, jugées égoïstes.

 

Alors quel est cet héritage dont on parle dans notre titre ?

 

Et bien, ce 2ème chakra fait parti de notre héritage d’humain, dans notre héritage transmis de vies en vies, de mères et pères. Au même titre que tous les autres chakras nous avons absolument besoin de ce retour pour vivre.

  • Le petit qui fait ses premiers pas va recevoir l’admiration de ses parents, il en sera heureux et cela le fera grandir.
  • L’adolescent qui aura réussi son examen gardera le souvenir de la fierté de ses parents toute sa vie, ne dit on pas de l’adulte qu’il a réussi lorsque il possède belle voiture, maison, travail, femme, enfants, etc. et cela ne nous apporte-t’il pas un sentiment de satisfaction, de fierté ?

C’est POUR avoir ce retour que nous faisons les choses. Mais lorsque ce chakra rencontre des problèmes de circulation, nous travaillons d’arrache-pied. Nous nous multiplions pour combler tout le monde en attente de leur approbation, attention, retours. Toujours encore et encore, et on n’en fait jamais assez.

Puis un jour on ouvre les yeux et on se rend compte : oh ce n’est pas les autres qui sont en cause, mais bien nous, alors plusieurs choix se présentent :

  • La jalousie 
  • La cruauté
  • Méchanceté 

Ou 

  • Apprendre à recevoir.
  • Voir l’amour où il est
  • L’accepter
  • Exister (car c’est bien de cela dont il s’agit)

Je vous propose ce soin pour contacter les mémoires qui nous ont séparés de nous-même, qui nous ont séparés de ce chakra et de ce sentiment.

 

Manipulation ? Un peu, il est l’ennemi de la religion, notre frustration nous amène à compenser en faisant de nous des hyper-consommateurs. Qui peut y voir un intérêt ?

 

Mais ne mettons pas d’intention. 

 

Laissons-nous guider par nos « Instances Célestes » sur le chemin de la réparation, sur le chemin de l’évolution, sur le retour de notre plaisir de vivre, de se faire plaisir et d’accueillir celui de l’autre.

 

Bien à vous dans la joie de se retrouver.

 

 

Corinne Lebrat


Commentaires: 0