12.000 CAS DE ROUGEOLE EN UKRAINE: CONSÉQUENCE D’UNE CAMPAGNE DE VACCINATION?

 

Ces dernières années, l’Ukraine a connu une pénurie de vaccins contre la rougeole. Le niveau de vaccination était de 31% en 2016, soit le plus faible d’Europe, avec néanmoins un nombre de cas de rougeole extrêmement restreint. En 2017, un nombre suffisant de vaccins a été mis à disposition pour une ‘campagne de rattrapage’ et 90% des enfants ukrainiens ont reçu le vaccin ROR. Et, bizarrement, depuis lors, on constate une explosion des cas de rougeole. Largement plus de 12.000 cas ont déjà été comptabilisés! Mais pourquoi donc les médias ignorent-ils cette épidémie de rougeole en Ukraine? Que se passe-t-il réellement? Nous espérons que de nombreuses personnes liront cet article jusqu’au bout, car il bouleverse toutes les idées reçues sur la vaccination.

 

Lire la suite de l'article >>


 

LA ROUGEOLE des enfants provient des vaccins selon LES DOCUMENTS DE L'OMS, MERCK ET CDC qui CONFIRMENT

 

ll y a 20 ans, on a découvert que le vaccin RRO infectait presque tous ses destinataires avec la rougeole. Le propre avertissement produit du fabricant Merck lie le ROR à une forme potentiellement fatale d'inflammation du cerveau causée par la rougeole. Pourquoi cette preuve n'est-elle pas rapportée?

 

Le phénomène d’infection par la rougeole transmise par le vaccin ROR (vaccin vivant rougeole-oreillons-rubéole) est connu depuis des décennies. En fait, il y a 20 ans, des scientifiques travaillant au Centre national des maladies infectieuses du CDC, financé par l'OMS et le Programme national de vaccination, ont découvert quelque chose de vraiment dérangeant à propos du  vaccin ROR : il conduit à une infection détectable de la rougeole chez la grande majorité le recevoir.

 

Lire la suite de l'article >>


Commentaires: 0