· 

Les Tendances de Novembre

Les tendances de Novembre.

 

Et bien ça y est ! ça fait Plus de 15 ans que j’en parle, plus de 15 ans que je dis lorsque l’on me demande : « Quand penses-tu Corinne, que les choses vont aller mieux ? Quand est-ce que le mieux va enfin arriver ? »

Et à chaque fois, la même chose : «  fin novembre 2018, pas avant ! »

Et bien nous y sommes et je peux vous dire que souvent j’ai demandé au ciel de faire en sorte que je vive jusqu’à ce moment.

Oh, je n’ai jamais pensé que tout allait basculer en quelques heures, que la baguette magique universelle allait faire son miracle, non, mais que le mieux allait s’amorcer, oui.

J’ai souvent fait le rapprochement avec l’arrivée au tapis roulant de l’aéroport. Nous ne sommes pas encore dans l’avion, ni même à la porte de l’embarquement, mais nous sommes enfin dans l’aéroport et nous sommes sur l’Escalator !

Plus de valises, tout au moins plus besoin de les porter. Plus à courir, ça avance tout seul, on peut souffler un peu, reprendre son souffle, réfléchir, faire le point pour la suite.

 

Je ne m’inquiète plus, ou plutôt je suis impatiente et observatrice du changement qui s’opère aujourd’hui.

Vous vous demandez qu’est-ce qui change, dans les horreurs de ce qui se passent autour de nous ?

Et bien c’est énorme, si nous faisons le point, les changements de ces dernières années sont impressionnants :

  • Le temps s’est accéléré.
  • Les vérités cachées ont éclaté au grand jour et éclatent encore.
  • Les constats catastrophiques sont enfin exprimés, reconnus. Nous sommes prêts à les entendre sans faire l’autruche ou en relayant la faute sur l’autre.
  • Les reconnaissances dans de multiples domaines commencent à se faire.
  • Le rideau se lève et avec, prise de conscience que nous sommes en train de scier la branche sur laquelle nous sommes assis, sans panique avec le désir d’aborder réellement le problème. 
  • On commence à passer à l’acte, même si ce n’est pas encore flagrant.
  • L’idée que nous devons nous bouger, faire quelque chose, agir, (ne plus attendre que l’Etat ou l’autre fasse) que c’est à nous de passer à l’action commence à devenir la réalité de chacun. Une prise de conscience générale est en train de se faire. 

L’éveil est en route !!

 

Aujourd’hui les soins ne sont plus les mêmes, je ne vous propose plus de soins « assistance » ou « prise en charge », nettoyages de vies karmiques, comme c’était le cas à une époque.

Aujourd’hui dans les soins, on nous donne des outils, pour que nous devenions AUTONOMES, conscients, lucides, acteurs et même au-delà, pour que nous devenions à notre tour formateurs, enseignants, éveilleurs.

Aujourd’hui on ne s’occupe plus de l’individu, mais du lieu dans lequel il vit, dans lequel toute une ville vit. Le changement est énorme car aujourd’hui on libère les égrégores qui polluent notre espace, influencent nos comportements, nos pensées, nos actes.

Lorsque l’on pense aux fours crématoires des camps de concentrations, il est tellement évident qu’on ne peut aujourd’hui s’y sentir bien, et pourtant, des génocides, tueries, meurtres se retrouvent dans l’histoire de toutes les villes de France et du monde.

On constate un rassemblement de comportement dans telle ou telle région car la mémoire qui s’y trouve l’engendre, c’est évident, notre champ de conscience grandit, s’élargit.

Le pays porte lui aussi cette mémoire, le peuple une autre :

  • Le lieu = les centres de concentration
  • Le pays qui a créé cela
  • Le peuple qui a fait cela et donc les héritiers.

Mon voyage en Italie, m'a montré que je ne supporte plus les lieux trop riches en évènements, trop lourds de mémoires, égrégores.

Mes instances célestes m’ont épargnée dans cette étape. Le message est clair, il suffit d’être dans le pays en contact avec la terre, et tout le reste se fait, le chariot de lumière, au-delà de ma simple volonté, les choses se font au travers nous.

Merci à tous ceux présents par les ondes, merci à tous les canaux fabuleux que vous êtes.

Même si le mois de Novembre risque d’être difficile au vu de l’extérieur et du monde, sachez que le bon arrive, n’est-ce pas dans la souffrance que le nouveau né vient à la vie ?

 

Novembre est le dernier mois de l’année du nouveau monde, (rappelez-vous, les célébrations des deux années passées, avec Yvan Poirier l’année dernière et Yvan et Stéphane du Grand Changement l’année d'avant) nous allons entamer la troisième année au 1er décembre 2018 (et nous célèbrerons ça cette année encore avec une semaine spéciale >>),

Cela viendra de nous, petits individus que nous sommes, mais si nombreux, parce que c’est bien nous qui avons tous les pouvoirs de changements

 

Alors les tendances de novembre ?

 

Et bien elles sont ce qui est dit, ensemble passons à l’acte, il est temps de se remonter les manches, ensemble !

On se donne la main, on se rassemble, on s’accompagne, on s’écoute, on échange, on explique pour que chacun comprenne et que chacun puisse faire, novembre c’est LE DÉBUT, le changement, le nouveau qui EST là !

 

Dans notre quotidien qu’est-ce que ça va changer ?

Et bien tout !!

 

Nous allons avoir envie de faire différemment, de faire pas différemment, faire du vrai bien, pas du semblant, Regarder les choses en face, et ça pourra faire mal parfois.

Avoir envie de clarifier des situations/relations, de comprendre ce qui se passe en soi afin qu’une fois pour toute nous nous libérions de ce qui nous « bouffe ».

 

Affirmer le qui nous sommes pour la joie de vivre avec sourire, rire et bonne humeur.

 

Novembre c’est: « OUFFF » J’Y SUIS !

 

NOUS Y SOMMES !!!

 

Bien à vous dans la lumière du nouveau.

 

Corinne Lebrat

Commentaires: 1
  • #1

    Elsa (lundi, 05 novembre 2018 14:19)

    Bonjour, alors accueillons le ce mois de novembre 2018 tant attendu ! Accueillons le avec ses hauts et ses bas qui nous toucheront assurément ! Accueillons le, tous ensemble, la paix au coeur, le changement s'amorce pour notre évolution, accueillons !