· 

Préparation du voyage au Mt St Michel

Petit retour sur Chartres / Orléans / Châteaudun

et préparation au voyage au Mont St Michel

 

Comme c’est étrange de voir avec nos yeux d’humains les continuités que les instances célestes nous annoncent.

 

Je vous disais avant le voyage de Chartres/Orléans/Châteaudun que ces trois villes étaient un assemblage. Nous ne pouvions pas en faire qu’une et encore moins dans le désordre.

J’annonçais que les trois abritaient quelque chose « d’extra terrestre", je ne sais pas si vous avez suivi le voyage, mais ce fut …. Décoiffant !

 

Chartres ne fut pas ce à quoi je pensais, si on peut dire que j’en attendais quelque chose.

La fascination de la découverte du labyrinthe, ouvert une seule fois par semaine.  Et bing, ce jour où nous nous y trouvions c'était son jour d'ouverture !

Il est la le symbole de notre cerveau avec la séparation : Cerveau droit et cerveau gauche sont séparés, comme le Yin et le Yang,  la politique et l’église, le dogme de la domination religieuse et gouvernemental.

Le but de notre visite sera de réunir les deux parties en faisant le parcours « à notre façon » , réunir les deux lobes de notre cerveau afin d’avoir tout les éléments de réflexions qui sont les nôtres et dont nous avons été dépossédés.

Le maître de la maison, nous ayant repérés, nous a rejoints pour nous « sermonner » férocement  à la fin du travail révélant l’incohérence de ses propos, sentant bien que "quelque chose ne colle pas", nous laisse là sans nous donner la possibilité de répondre.

Détachés que nous étions, nous ne pouvions que le regarder se débattre dans son discours d'enfermement, dépassé, cherchant désespérément à maintenir coût que coût un fonctionnement voué à disparaître.

Il se croyait gardien de…. Il l’était certainement, que la grâce du ciel l’accompagne dans l’ouverture de sa conscience.

Orléans, j’ai beaucoup aimé cette ville, cette cathédrale où la joie, la pétillance, la lumière étaient au rendez-vous, je partage cet amour avec le petit vendeur de bibelot qui m’avoua : 

« je ne peux pas être objectif, je suis amoureux de cette cathédrale ».

Et comme il a raison, tout est lumière dans ce palais, les vitraux sont peut être moins beaux que ceux de Chartres, (quoique ) mais tellement plus lumineux, et encore il pleuvait.

Quelle surprise pendant la balade de voir l’ange Michel terrassant le dragon ? Qu'est-ce qu’il fait là ?

Une magnifique représentation en bronze que vous pourrez voir dans les photos de retour.

Je vous invite aussi à faire le parcours des chapelles (bande son), qui vous permettra de libérer les mémoires, émotions qui correspondent à chaque personnage, histoire de remettre à zéro ce taux vibratoire afin de continuer plus léger.

Petit clin d’oeil final, il paraît que par jour de beau temps, du haut de la cathédrale d’Orléans on voit les toits de celle de Chartres, 50 km à vol d’oiseau les séparent.

 

Je ne m’attendais pas à y découvrir ce que nous y avons découvert même si cela me l’avait été annoncé.

 

Qui pourrait imaginer une base extra terrestre bienveillante dans nos terres Françaises ?

 

Au Mexique celui qui n’en a pas vu est forcément aveugle, en France, celui qui en voit est fou.

C’est ainsi : le continent où vous êtes né(e) libère votre vision, esprit, sur des sujets différents bien sûr. Voilà pourquoi il est important de se déplacer pour ouvrir, faire tomber cette opacité qui nous maintient dans l’ignorance.

Nous voilà à Châteaudun, que du bonheur, du vrai bonheur, je vous laisse réécouter la bande son, confirmation de l’existence des tunnels sous la place, de la présence Allemande au même endroit, de la bataille etc, etc….. lors de la visite dans les grottes du Foulon, que je vous invite à visiter tant les propos du guide sont intéressants.

Et lorsque dans la grotte je lui demande si ça a servi de cimetière, qu’il me répond non, il n’est pas surpris et me demande à la fin de la visite ce que j’ai vu, il sait, plusieurs personnes lui ont dit, manifesté ce genre de choses.

Je lui confierai ma vision, il nous permettra de rester dans la grotte seuls dans le noir total pour libérer nos reins des peurs en relation avec ces mémoires.

 

Et vous savez quoi ?

Au moment de nous quitter, nous nous embrassons chaleureusement devant …..

l’hôtel Saint Michel.

 Alors, alors, le prochain voyage c’est vous avez compris le Mont Saint Michel !

Que y trouverons-nous ? Que y ferons-nous ?

Et bien je m’en remets au ciel, quand je le vois se battre éternellement contre ce dragon, symbole de nos peurs, de nos enfermements, je pense qu’il est temps que ça s’arrête. je pense qu’il est temps de faire ce qu’il faut pour que ce lieu ne soit plus symbole de combats, avec le démon, la mer ou nous-mêmes.

 

La suite sera l’Italie grand voyage d’une semaine sur les traces de la domination et l’horreur engendrés au nom de l’église. De Gênes à Palerme nous allons découdre les mémoires dont nous sommes porteurs et porteuses que nous le voulions ou pas.

 

Tous nous avons dans nos arbres généalogiques des morts, des traces en tant que victimes ou bourreaux de ce dogme religieux, conscients ou pas il est temps de s’en défaire. Il est temps de faire disparaître ces égrégores de notre planète si nous voulons retrouver la joie profonde de la vie.

 

Bien à vous dans la joie de la libération.

 

Corinne Lebrat

Commentaires: 0