· 

Les Tendances du mois de Juin

Les tendances du mois de Juin 2018

 

 

 

Bonjour à tous, 

 

Nous voilà sur les tendances de juin, déjà, je ne sais pas vous mais je trouve que le temps file bien vite.

Juin sera dans les tensions annoncées depuis déjà bien longtemps, je m’en excuse, mais ça y est nous y sommes, montant crescendo, il nous faudra rester sur notre voie sans regarder à côté, il nous faudra rester détaché, concentré.

On le dit depuis des mois, mais maintenant ça prend tout son sens. Ce qui est sensé nous faire vomir de nous même est mis à jour, les actes des hommes devraient se révéler dans leur plus vilaine nature.

Les mémoires de haine de chaos vont crever, nous allons découvrir qui nous sommes, jusqu’où nous avons pu aller.

Est-il utile de voir, d’entendre, de s’en gorger de nouveau ? 

D’écouter au risque de nourrir, encore les égrégores qui s’en nourrissent depuis toujours ?

Pour libérer une mémoire il est bon de l’accueillir, de la voir. Comme pour nettoyer un tiroir, il faut ouvrir les yeux, pour s’en défaire il est utile de voir ce qui est.

Lorsque on entend les infos à la radio, nous savons tous que ce qui est dit n’est que le dixième de ce qui est, alors……

Il ne faut pas l’ignorer, non, Mais il ne faut pas non plus culpabiliser ou pleurer. Encore moins s’apitoyer ou regretter, prier Dieu qu’il agisse à notre place.

Ce qui est fait est fait, mais si on ne veut plus de fuite au toit, Il nous faut y monter et faire ce qu’il faut.

Et bien en juin, il ne faut plus pleurer, se plaindre et ressasser. Fini les victimes, fini le déni, fini de faire l’autruche, que vous le vouliez ou pas les choses éclateront comme les bulles remontent en surface quoi qu’on fasse.

Comme l’aile du papillon qui bat à Mexico se ressent à Bornéo, nous sentirons malgré nous dans nos corps, nos états émotionnels, les vibrations déclenchées par les actes, les décisions passées mais aussi présentes.

Mal-être, fatigues, états de crises,  atteintes, agressions, etc, etc….

Dans notre vie, dans notre ville, travail, chez soi et ailleurs, tout peut venir de partout, de là où on s’y attend le moins.

 

C’est le chemin le plus difficile avec juillet. Aoît sera plutôt dans l’après, le constat, l’envie du changement inévitable, évident.

Mais notre chemin étant guidé depuis déjà plusieurs mois, nous devrions passer à moindre frais, ne chantons pas victoire ou ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Soyons justes main dans la main, échangeons, témoignons pour peut-être guider nos prochains.

 

Je ne veux pas paraître pessimiste, je ne le suis pas de nature, mais je vous dis ce que j’entends :

« le mois de juin, sera dur, violent et pas beau, rien ne se passera comme vous le souhaitez, rien ne se passera comme vous le programmerez, ce n’est que le nettoyage d’actes passés qui se fera et tous vous serez concernés. »

 

Nous ne devons rien voir de négatif là-dedans bien au contraire : purification, nettoyage, c’est plutôt sain, nous pouvons donc dormir sur nos deux oreilles.

Cela dit, le hasard étant le hasard, je parle quelque part d’un voyage au mois de juin en Espagne qui finirait par un soin de purification (Dimanche 10 Juin 20h).

 

Je suis toujours épatée de la synchronicité des soins proposés et des tendances annoncées. Nous sommes nombreux à être en harmonie avec ces synchronicités, peu importe sous quelles formes elles vous sont proposées, présentées, l’important c’est qu’elles soient partagées.

 

De toutes façons, Juin EST là, alors, regardons et accueillons avertis que nous sommes.

 

Portez vous bien dans la beauté de ce qui nous guide avec amour.

 

Corinne Lebrat 

Commentaires: 1
  • #1

    Nadia Faure (vendredi, 15 juin 2018 16:09)

    Gratitude Corinne, ce qui est dit est !
    Juste en partage : douceur du Coeur,
    Nadia