Lundi 7 Mai 20h : Soin Téléportation : Chutes du Niagara "L'eau"

L’eau

 

L'eau est le principal constituant des êtres vivants et l'élément indispensable à toute forme de vie. Sans eau, aucun organisme, qu'il soit végétal ou animal, simple ou complexe, petit ou gros, ne peut vivre.

 

Petit récapitulatif :

Avant sa naissance, l'homme passe par une phase « aquatique » : il baigne dans le liquide amniotique. Un embryon humain de 3 jours est formé de 94% d'eau. L'eau représente 75% du poids total d'un nourrisson, mais chez un adulte, elle ne représente plus que 65%.

De la tête aux pieds, nous sommes en eau : notre sang en contient 83%, notre squelette 22%, nos muscles 76%, et notre cerveau 75%.

L'homme perd en moyenne deux litres d'eau par jour :

• 0,5 litre par transpiration,

• 0,5 litre par respiration,

• 1 litre environ par les urines.

Pour compenser ces pertes, l'homme doit absorber en moyenne deux litres d'eau par jour. 

Il les trouve dans les boissons et les aliments, ... S'il perd 2% de son eau, l'homme éprouve le besoin de boire, s'il en perd 10%, il a des hallucinations et sa peau se rétracte, s'il en perd 15%, il meurt.

Chez l'être humain, l'eau circule en un cycle ininterrompu et n'est jamais stagnante, elle forme une sorte de courant d'eau dans le corps, et aide ainsi à son bon fonctionnement.

L'eau irrigue les tissus et permet la fabrication des cellules. De plus, aidée des sucs digestifs, elle rend possible la digestion des aliments.

L'eau est un conducteur, cela signifie qu'elle a le pouvoir de conduire les signaux électriques émis par les muscles et le cerveau. 

Grâce à l'eau l'homme peut bouger, parler, et toutes sortes d'informations (battement du coeur, respiration, ...) circulent entre les organes.

Elle permet aussi l'évacuation des déchets du corps, grâce au travail des reins.

L’homme n’a cessé de s’interroger sur la nature de l’eau. Pour Aristote (384-322 av. J.C.), l’eau avec le feu, la terre et l’air, fait partie des quatre éléments de la réalité universelle. 

Sous une apparente simplicité, 3 atomes dont 2 d’hydrogène, l’eau cache des priorités d’une richesse exceptionnelle dues en particulier à sa structure spatiale.

Chaque goutte d’eau contient plusieurs milliards de molécules d’eau, reliées les unes aux autres par leurs pôles, chargés électriquement : un pôle chargé négativement (l’atome d’oxygène) et un pôle chargé positivement (les atomes d’hydrogène).

En présence les unes des autres, les molécules vont se comporter comme de petits aimants : leurs pôles électriques positifs et négatifs s’attirent réciproquement et les molécules se rapprochent afin que chaque atome d’hydrogène (positif) de l’une se place près de l’oxygène (négatif) d’une voisine.

Les molécules d’eau sont alors liées par ce que l’on appelle une liaison hydrogène, cette liaison étant assurée par les atomes d’hydrogène. Ainsi, l’eau n’est pas un liquide ordinaire : au sein d’une même masse d’eau, la plupart des molécules sont liées entre elles en une sorte de réseau sans cesse changeant et modulable d’une fraction de seconde à l’autre.

En l’état actuel de nos connaissances, la Terre est la seule planète du système solaire comprenant de l’eau liquide. Nous vivons donc bien sur la planète de l’eau… qui est aussi la planète de la vie.

Il y aurait tellement de choses à dire sur l’eau, sa forme, le travail extraordinaire de Masaru Emoto >> connu pour ses théories des effets de la pensée et des émotions sur l’eau, mais bien d’autres avant ont avancé des travaux proches sur la qualité de l’eau et le bien être de la pensée.

Alors quand le message de mes instances célestes est arrivé me demandant un travail sur l’eau, je n’ai pas discuté, je ne me suis même demandé: «  Comment n’y-je ai pas pensé avant ? »

Alors où et comment ?

Le lieu sonne comme un gong : les Chutes du Niagara.

Pourquoi ?  Celles Américaines ou Canadiennes ?

C 'est d’ailleurs bien étonnant qu’elles appartiennent à deux pays ?

Les chutes du Niagara : les chutes américaines à gauche, les canadiennes à droite.
Les chutes du Niagara : les chutes américaines à gauche, les canadiennes à droite.

C’est là que nous irons faire un tour en téléportation, pour un travail sur l’eau, l’eau en général, celle de notre corps, celle de notre terre.

 

Je vous invite le

lundi 7 Mai 2018 à 20h

 

pour ce soin exceptionnel sur l’assainissement de nos origines, nous l’avons compris, elle a un rôle capital dans notre bien-être, certes, mais dans notre évolution aussi.

Elle est le transmetteur des informations émotions/pensées, si sa qualité est médiocre, nous en subissons les perturbations, consciemment ou pas.

Elle est le bien que nous transmettrons à nos enfants, petits enfants, 

 

 

Je ne sais pas vous, mais lorsque je vois ce genre de photo :  

Il me semble qu’il est urgent d’agir. Bien sûr il y a des millions de gens formidables qui font à leur façons, que le ciel les accompagne et leurs donne la force de continuer.

 

En plus de toutes vos attentions quotidiennes pour l’économie, préserver la qualité etc, etc.. de votre eau, je vous propose de nous joindre à eux d’une façon nouvelle qui en tout cas ne fera pas de mal et je le sais, fera un grand bien.

 

Encore une fois, je ne sais pas pourquoi ce lieu, ni ce qui se passera, mais vous connaissez les soins « téléportation » maintenant. Alors suivons l’aventure du changement avec la joie de la découverte de l’inconnu.

 

Bien à vous dans la lumière qui nous guide. 

 

Corinne Lebrat

Si vous souhaitez une réponse à votre commentaire sur le blog,

merci de préciser votre adresse mail, ou de me l'envoyer directement à : contact@corinenergie.com

Merci ;-)

Commentaires: 1
  • #1

    yvane (mardi, 24 avril 2018 16:14)

    bonjour à vous. Depuis environ 2 mois je me dis: quand corinne va-t-elle s'interesser à l'EAU, et bien c'est fait et je suis ravie de participer mais d'ici bien sur. J'ai la réponse à ma question. merci yvane