· 

Egypte 9 au 13 avril 2018

Changement, changements !!!

 

Parfois on est convaincu de ce que l’on doit faire et….. les évènements ne vont pas dans le même sens.

 

Alors on à deux possibilités : 

 

On y va quand même, souvent ça vite devient une galère pas possible.

Ou on suit un autre chemin, sans trop se poser de questions.

C ‘est celui là que je préfère, je suis peut-être courageuse (encore faut-il savoir de quoi on parle) mais c’est sûr, pas téméraire.

Je vous explique : un jour un message s’impose à moi, je me vois dans une pyramide en train de programmer des cordons.

De la, une personne formidable venue en France pour faire une de mes formations, m’invite en Egypte où elle vit, l’évidence s’impose.

 

On programme une visite, elle m’accueille, les pyramides, ma vision, etc, etc….. tout est parfait !

Et puis le temps passe et rien n’est simple. Les dates de voyage correspondent puis plus, puis encore. Alors on pose les vacances, on projette d’emmener un groupe, puis les problèmes de sécurités sont mis en avant. Donc on partira seuls . Ouf, il n’y a plus qu’a réserver l’avion !

Mais, là aussi, l’ordinateur plante, s’éteint, les réservations s’annulent.

 

Puis les dates ne vont plus, l’accueil n’est plus possible. Pas grave on persiste, l’hôtel ira bien, puis le rêve, On trouve le voyage qui convient parfaitement mais cher. Deux jours de réflexion pour décider mon mari de l’investissement et me revoilà sur l’ordi pour réserver.

Mais oh surprise, le séjour n’est plus... Il a disparu, la compagnie ne le fait plus, il est annulé.

Cette fois ci, je commence à me dire que ça ne doit peut-être pas se passer comme je le pensais.

Pourtant, je me suis vue dans la pyramide programmer les cordons, dans une salle inaccessible aux touristes, seule au-dessous de l’exacte centre juste sous la pointe ?

Dans une salle inaccessible aux touristes, mais comment puis)je me retrouver dans une salle interdite aux publics ?

Pas le temps d’y penser, mon mail de réservation pour le vol, s’annule encore une fois et sur mon écran s’affiche ce qui suit : 

Niveau(x) de risque

Égypte - ÉVITEZ TOUT VOYAGE NON ESSENTIEL

Évitez tout voyage non essentiel en Égypte en raison du caractère imprévisible des conditions de sécurité. Le présent avertissement ne s’applique pas aux stations balnéaires de la mer Rouge à Hurghada (et dans les environs) et à Charm el-Cheikh, ni aux rives du Haut-Nil entre Louxor et Assouan, où une grande prudence est de mise.

Si vous décidez de vous rendre en Égypte malgré le présent avertissement, planifiez votre voyage en consultant une agence de voyages égyptienne réputée. Connaissant bien les conditions de sécurité, une telle agence sera mieux en mesure de vous conseiller.

Inscrivez-vous auprès du Service d’inscription des Canadiens à l’étranger. Il se peut que la capacité de vous fournir des services consulaires dans de brefs délais soit limitée.

La péninsule du Sinaï (à l’exception de Charm el-Cheikh) - Évitez tout voyage

Évitez tout voyage dans la péninsule du Sinaï en raison de l’activité terroriste et des opérations militaires qui y sont menées par les forces armées égyptiennes. L’avertissement ne vise pas la station balnéaire de Charm el-Cheikh, la zone située à l’intérieur de la barrière périmétrique de Charm el-Cheikh, l’aéroport international de Charm el-Cheikh et les secteurs de Hadaba, de Naama Bay, de Nabq, de Sharks Bay et de Sharm el Maya.

Situation en matière de sécurité

Le Désert occidental et la région frontalière avec la Libye - Évitez tout voyage

Évitez tout voyage dans un rayon de 50 kilomètres de la frontière avec la Libye, à l’oasis de Siouah et dans le désert occidental, notamment aux oasis de Bahariya, d’El-Bawati, de Dakhla et de Farafra ainsi que dans les déserts Blanc et Noir, en raison de la contrebande, des activités terroristes, de la présence de groupes armés et des opérations militaires permanentes.

Situation en matière de sécurité

Ismaïlia et Suez - Évitez tout voyage

Évitez tout voyage à Ismaïlia et à Suez en raison du caractère imprévisible des conditions de sécurité.

Situation en matière de sécurité

Sections balnéaires - Faites preuve d'une grande prudence

Faites preuve d’une grande prudence si vous vous rendez à Hurghada et à Charm el-Cheikh ainsi que le long des rives du Haut-Nil, de Louxor à Assouan. Il est fortement recommandé de prendre l’avion pour vous rendre dans ces régions et pour en repartir.

La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

 

Comment cette page est apparue sur mon ordi ? J’en reste bouche bée !

 

Cette fois-ci pas de doute, ce n’est pas en personne que je dois m’y rendre et là la salle pas accessible aux publics, prend du sens, je me rendrai en Egypte par téléportation. Cela compris la connexion est faite, la lumière me guide, le soulagement m’envahit, j’ai compris, c’est ça qui m’est demandé et je le vivais comme une frustration.

 

Je suis libérée, la joie m’accompagne et « mes instances célestes » prennent la parole :

«  Corinne les énergies sur lesquelles tu dois travailler, sont bien trop sourdes, fortes, implantées,  elles sont chez elles, celle de Toulouse n’en est qu’une petite teinte.

Si tu arrives ainsi, même avec les meilleurs intentions, tu disparaîtrais simplement ! (Gloups !!)

C’est pour cela que nous avons contrarié tes projets. Nous souhaitons que tu agisses d’abord par la téléportation, ton être n’y risquera rien car nous t’accompagnerons, de toutes façons sur place tu aurais été très limitée par les règles locales. »

 

Voilà comment j’ai trouvé le chemin, j’avais bien entendu cette demande en fin d’année dernière les voyages téléportations, je pratique depuis toujours cette technique pour intervenir sur mes enfants quand le besoin se fait ou ailleurs selon les demandes, mais j’avais du mal à les mettre en place sur notre site.

 

Je vous invite donc pour ce voyage en direct des pyramides de Gizeh, plus particulièrement celle de Kéops et encore plus particulièrement la chambre de la reine. 

 

Remarquez qu’elle est juste en dessous de la pointe, qu’elle est le yin, le féminin sacré, le retour à l’harmonie Yin/Yang, dans ce pays où la place de la femme est un peu flou ?

Y ré-amener le féminin, apportera l’équilibre, la paix, je n’en doute plus. Cette pyramide qui diffuse dans les alentours et bien au-delà  une énergie que nous découvrirons ensemble, diffusera ce jour là quelque chose de différent pour le nouveau qui arrive à grand pas.

 

Je me sens juste et à la bonne place, et je sais que ce que je vous dis là, est une toute petite pichenette par apport à ce qui ce passera réellement, pourquoi ?

 

Et bien parce que ce n’est pas une expérience que je vous propose, mais une semaine d’intervention, sur place en Egypte.

 

Le programme est en cours du :

 

10 au 13 avril 2018

Certains événements sont déjà programmés :

  • Lundi 10 avril : Conférence Annie Minot (correspondante en Egypte) et Corinne Lebrat
  • Mercredi 11 avril : Soin Agir pour la Liberté
  • Vendredi 13 avril : Soin Pyramide et programmation des cordons

Soin Louxor (date à définir)

 

Mais suite à mon séjour de la Baule, lors d'un soin, je sais que l'on m'a demandé de ramener un objet en Egypte...

Ma visite à Turins en Italie, au musée de l'Egypte, a aussi un lien.

C'est comme si les pièces d'un immense puzzle se rassemblaientt petit-à-petit.

 

Alors restez attentifs aux changements sur le site, j'écrirai également des articles au fur et à mesure que cela me vient... Une aventure des plus passionnante nous y attend.

 

Je sais que l’avenir du monde ne vous intéresse pas forcément, que nous avons bien à faire avec nos propres soucis, mais le nous fait partie du tout, quand je m’occupe de moi, je m’occupe du tout, eet quand je m’occupe du tout, je travaille aussi pour moi.

 

Je vous souhaite nombreux et nombreuses dans le partage de cette superbe expérience qui finalement me semble encore plus passionnante.

 

Portez vous bien dans la lumière qui nous guide.

 

Corinne Lebrat

Annie Minot se présente :

Née il y a 67 ans dans les deux-sèvres dernière d'une famille nombreuse. 

J'ai une fille et un fils, respectivement de 38 et 34 ans

J'ai toujours été très proche de la nature et des animaux et j'ai besoin de solitude.

Depuis toujours, j'avais une aversion vis à vis de la religion. Pour moi, cela n'avait aucun sens.

J'avais expérimenté quelque chose d'étrange : vers 17 ans j'ai fait une sortie de corps sans savoir ce qui m'arrivait.

La vie, la mort... je n'avais pas envie d'approfondir ces sujets ; j'étais certaine qu'il n'y avait rien après la mort. Alors, j'ai décidé de faire de mon mieux dans ma vie avec le bagage que j'avais.

Après avoir passé quelques années au Québec, puis en Roumanie, je suis arrivée en Egypte il y a 23 ans.

Il y a 3 ans, un déclic... quelque chose d'étonnant, de surprenant m'a conduit à la pratique de la méditation. En même temps, je commençais à re-naître. 

Époque où j'ai décidé d'arrêter toute prise de médicaments, et mon corps a commencé à guérir ; mon goût pour certains aliments a changé, j'ai fait confiance de plus en plus à mes envies.

Tout me semblait nouveau, j'étais en train de m'ouvrir à la spiritualité sans savoir où cela me mènerait, mais cela me faisait du bien. 

Mais déjà depuis quelques années, je faisais confiance à l'Univers (je ne savais pas pourquoi, mais j'avais découvert que « quelque chose » prenait soin de moi et me permettait de sortir de situations délicates ou périlleuses).

Là, c'était exaltant : je découvrais que durant toute ma vie j'avais presque tout faux !!! mais de plus en plus tout devenait plus clair et évident.

Je passe les détails de mon cheminement, mais j'éprouve beaucoup de gratitude pour l'Univers qui m'a envoyé les bonnes personnes au bon moment, et tout cela en si peu de temps.

C'est par « Le Grand Changement » au printemps 2015 que j'ai commencé à m'informer grâce à des intervenants qui abordaient des sujets passionnants.

A l'époque, je ne savais pas ce qu'était un chakra !!!

J'étais avide de savoir... et je comprenais que je ne savais rien .

Premier soin Collectif Vibratoire pour le poumon et les reins le 1er Septembre 2015 avec Corinne

J'avais beaucoup de difficulté à ressentir ce qui se passait en moi, mais j'ai persévéré et continué à apprendre, à chercher des informations auprès de diverses sources.

Petit à petit je commençais à sentir, autrement qu'avec mes sens habituels. J'ai alors réalisé que tout cela était très « subtil », et demandait beaucoup d'attention. 

Mes mains chauffaient beaucoup ; l'intérieur de mes mains m'interpellait. J'ai décidé alors de participer à une formation avec Corinne en mai 2017. Il fallait que je valide ce début de ressenti. Non, je ne rêvais pas, non, ce n'était pas une illusion!

J'ai participé à de nombreux ateliers pour apprendre et mieux me connaître, et je continue à expérimenter, mais surtout à aimer la Vie. Chaque jour m'apporte une Merveille de la Vie. Parfois de bien petites choses qui sont ENORMES : une libellule qui vient se poser près de moi, une belle rencontre, un sourire gratuit, un oiseau inhabituel , un petit lézard à queue bleu électrique se présentent à mes yeux émerveillés. Merci la Vie, tu me gâtes !

Je ne vois plus de la même manière, je ressens « naturellement » beaucoup d'Amour, et je crois que je ne sais rien faire d'autre. Et c'est très  bien ainsi.

Je vis donc en Egypte, je n'attends rien de particulier ; je continue à faire du mieux que je peux. 

Je suis épaulée au quotidien par un mari merveilleux.

J'ai encore tant à expérimenter et à apprendre ! 

Lorsque Corinne m'a proposé de participer à cette aventure, j'ai immédiatement accepté sachant que ce serait un vrai défi, d'autant qu'en Egypte  rien n'est facile. Mais je fais confiance en l'Univers  je vais sortir de ma zone de confort, et... on verra bien

Un peu plus sur l'Egypte ... avec Annie

 

Je suis arrivée au Caire en août 1994 en famille. Le papa de mes enfants venait de terminer une mission en Roumanie pour le Ministèredes Affaires Etrangères, et il a été choisi pour une nouvelle missionà l'Ambassade de France au Caire ... alors  nous avons "suivi"... avec chien et chat ;-)

C'était un gros dépaysement par rapport à Bucarest où nous étions précédemment, mais nous avons tout de suite beaucoup aimé l'Egypte, la simplicité des Egyptiens, leur confiance vis-à-vis de nous, leur

humour, mais c'était une époque différente de maintenant.

En 23 ans beaucoup de choses ont changé.

Petit à petit j'ai appris les mots arabes égyptiens de base pour faire les achats d'abord, puis tout est venu en son temps. J'ai choisi d'apprendre "dans la rue" en écrivant en phonétique les mots ou

expressions qui m'intéressaient. Cela faisait beaucoup rire les Egyptiens d'entendre une étrangère, surtout une femme, parler ainsi.

J'ai découvert des quartiers populaires avec une vie différente de ma vie, et ce, grâce à quelqu'un qui deviendra mon mari 10 ans plus tard !

J'ai ainsi côtoyé des personnes de toutes conditions et de divers milieux. Tout était tellement différent de ce que je connaissais ! mais c'était un régal parce que j'ai réussi régulièrement à semer de petites

graines... (discussions sur l'excision - ici, je dirais que 90 % des femmes sont excisées - sur la femme et les habitudes ancestrales, le poids de la religion et des traditions ; ces discussions avaient

lieu entre un serveur de café ou un artisan, mon "accompagnateur" et moi. Ils étaient assez étonnés de voir une femme exprimer avec des mots ce qu'ils évoquaient sans vraiment dire les choses. Ceci existe

encore de nos jours ; Et... mon "accompagnateur" devenu mon mari en

janvier 2004 a également changé pour devenir Lui avec moi. Il n'a pas hésité à dire à sa fille (mère de 5 enfants) de ne pas faire exciser ses filles, en lui donnant des explications. Quel chemin pour faire

évoluer les consciences!

Beaucoup de femmes ont tellement souffert qu'elles trouvent normal que leurs filles souffrent aussi, comme elles.

Il y a de grandes inégalités et on perçoit les différentes couches sociales.

Un jour, alors que je travaillais dans un établissement scolaire, une maman me téléphone pour me signaler que sa fille partira aujourd'hui avec "la bonne", je lui demande de me faire passer une autorisation de

sa part et lui mentionne que la bonne n'aura qu'à me donner ce mot, et je lui ferai signer une décharge. La maman me répond : "Mais... c'est une bonne" et moi : "et alors?"  " c'est une bonne, elle ne sait pas

écrire!" " eh bien, elle posera son empreinte digitale sur la décharge !

Donc, pour cette maman fortunée, il était logique qu'une bonne soit illettrée

Entre nous, il faut savoir qu'environ la moitié de la population est illettrée

Un "bawab" (gardien d'immeuble ou de maison) ne se mariera pas avec une personne riche,

L'enseignement ? tant à dire....

L'éducation ? à mes yeux, il n'y en a pas vraiment

Le respect ? il existe de moins en moins, même vis à vis des anciens

Une expression qui revient très souvent : "became?' (combien ? - prix- )

Des bagarres qui commencent et se terminent par des accolades ; Plein d'enfants livrés à eux mêmes ; Les ordures ; Le non respect de la nature ; La cruauté animale.

Sur les femmes, il y a beaucoup à raconter : leur soumission, leur force aussi parfois.

Ce qui m'a marquée, c'est qu'elles n'existent pas vraiment en tant qu'individu à part entière : quand

elles sont jeunes, on les nomme "fille de ...", quand elles sont mariées elles deviennent "Mme... prénom du mari", quand elles ont des enfants, elles sont "mère de..." ; si elle n'a que des filles, elles sera "mère de ... avec le prénom de la fille aînée", si elle a des filles, puis des garçons, elle sera "mère de... avec le prénom du

garçon aîné" (même s'il est est numéro 5 dans la fratrie)

Les Egyptiens sont superstitieux, ils croient beaucoup aux fantômes, au "mauvais oeil", et ils se rassurent avec la religion.

Ils vivent dans la contradiction parfois la plus totale : comme il n'arrive pas à avoir d'enfant, X a décidé de pratiquer ses 5 prières quotidiennes, et de ne manger que "halal" comme il travaille chez un ami non musulman, il refuse de partager son repas (on peut comprendre) mais... il lui demande une bière!!! (l'alcool est interdit aux musulmans)

 

 

Voilà en quelques lignes ce que je peux dire sur l'Egypte, sachant que bien sûr ce beau pays ne peut se résumer ainsi...

 

Annie

Commentaires: 2
  • #2

    Odile R. du 83 (mardi, 10 avril 2018 22:17)

    Gratitude Corinne, Annie, super intéressante ce soir, je comprends mieux les tensions actuelles.
    Corinne penses-tu que remettre certains éléments d'Egypte à leur place (surtout d'un point de vue énergétique), va nous ramener la paix, la sagesse, l'abondance tels les jardins d'Eden ? Je ressens quelque chose du genre, à l'état originel !!!! et quelque part j'ai la sensation également que la paix dans cet partie du monde sera, dès que les objets du pouvoir seront en lieu sûr ! Comme si ceux (le peuple ou descendants) qui en sont la cause (paient) jusqu'à ce que l'ordre et la vérité soient rétablis....
    Si c'est cela, c'est avec une grande joie qu'il nous faut accompagner ce processus de nettoyage et de libération !
    Il y a peu de temps j'ai entendu " Il est temps de rentrer à la maison "

    Encore Merci !!!!

  • #1

    Marie (jeudi, 01 mars 2018 15:20)

    Chère Corinne, cet article est passionnant pour moi, voyager par téleportation une belle aventure que j’adorerais partager avec vous. Je ne suis jamais allée en Égypte mais suis très attirée par les pyramides qui pour moi sont bien plus importantes que ce que l’on nous en dit, et d’autres sites comme Machu Picchu. Je vois toutefois que ce voyage s’en fera par déplacement des corps et pas uniquement des consciences . J’attends la suite . Merci à vous Corinne.