· 

Vendredi 30 Mars 20h : Agir pour la Liberté : Le Poids des Religions

 Vendredi 30 Mars 20 h

Soin Agir pour la Liberté

Le poids des religions

 

Bonjour à tous, 

 

Le poids des religions, aujourd’hui en 2018, nous ne pouvons que constater qu’il est malheureusement bien lourd.

La femme en est la première victime c’est certain :

  • entre les impures et au service de leur mari dans la religion juive ;
  • prisonnières de leurs mariage comme en Israël,
  • soumises à l’homme puis à Dieu dans le Catholicisme,
  • épouses fidèles et voilées pour les Musulmans, obéissantes et douces pour les Bouddhistes.

Ne parlons pas des viols autorisés, ignorés, banalisés, sur des femmes, mais pas seulement, malheureusement encore, chez l’homme frustré, tout y passe les enfants, les jeunes hommes, les femmes bien-sûr, mais aussi parfois les poules, chiens, chèvres, vaches (oups, peut-être pas) poisson rouge, (là je rigole!! ;-) ) mais qui sait, et quand il y a plus, y a encore, entre eux tant qu’à faire (on fait ce qu’on peut) etc, etc….

Vous pensez que j’exagère ?

 

Non non lisez les journaux du monde, entre des bébés retrouvés dans des fosses comme en Irlande du Nord : 800 quand même (et ailleurs) derrière les orphelinats, monastères, couvents, etc, etc…

Dans certains pays encore de nos jours lesfemmes qui auraient idée de vouloir quitter leur mari violent sont carrément lynchées sur la place publique, et, et, et….

 

Je m’arrête là car ce que je lis me dégoûte !

 

Mais n'oublions pas les personnes mortes pour les guerres de religions au nom d’un dieu. Elles seraient de l’année 0 à 2008 du calendrier grégorien selon les calculs du docteur Naveed Sheikh, entre 449 millions et 708 millions. Je suis sûre qu’il a oublié encore quelques petits millions par-ci par-là.

C'est pas rien !! De toutes façons nous sommes toujours trop nombreux sur notre planète, alors….

 

Mais quelle est la motivation d’autant de personnes à se taper dessus comme ça !!

 

Car hélas, c’est encore le cas aujourd’hui : les attentats, élimination pure et simple de son prochain sont encore à l’ordre du jour. (c’est pas interdit quelque part ça, il me semble ?!!)

Ou peut-être qu’on a oublié à quoi servait la religion, et que l’on entend maintenant (depuis longtemps déjà)  domination !

Voilà ce que ça amène de faire des pâles copies... Alors c’est comme le téléphone arabe, au bout d’un moment, on ne sait plus de quoi on est parti.

 

Finalement en avons-nous besoin de cette « religion » ?

 

L’être humain est spirituel, ça c’est sûr, qu’il le veuille ou pas. Ca fait partie de sa constitution, pour le Tao, la médecine Chinoise, l’énergétique et bien d’autres pratiques, il est une ordonnance du souffle divin, au même titre que la poule, le chien, la chèvre, la vache, le poisson rouge ET LA FEMME !

 

Ils sont pourtant tous d’accord, c’est Dieu qui a tout créé, tout, absolument tout, alors ….

 

On pourrait parler des heures, nous somme bien d’accord sur ce point de vue. Je ne sais pas vous, mais moi j’aime bien prier, méditer, discuter avec vous de spiritualité, enseigner à mes enfants le respect, la bienveillance, le partage, etc, etc… c’est juste une question de bon sens.

Mais je ne peux plus aller voir mon ami le père Roche (que je salue au passage) avec qui nous partagions dans la bonne humeur les moments les plus difficiles de mon histoire et il me manque.

Il a rejoint le grand ordonnateur il y a quelques années.

Je n’aurai jamais le privilège de rencontrer mère Thérésa, Gandhi, Jean-Paul II, Martin Luther King ou Thérèse de Lisieux, et c’est bien dommage.

Heureusement quand on parle de religion, ce ne sont donc pas que des tueries, meurtres et viols.

 

Je vous invite donc le :

Vendredi 30 Mars 20 h

Le poids des religions

pour une nouvelle aventure des soins « Soin Agir pour la Liberté » sur ce thème.

 

Afin de nous libérer, nous soulager de toutes les erreurs/mémoires passées, dont nous sommes porteurs que nous le voulions ou pas.

 

Je vous propose de nous rendre disponibles sans intention aucune, (l’enfer est pavé de bonnes intentions) et de nous laisser guider au fil de l’histoire vers le moment  ultime où tout a basculé.

 

Que se passera-t’il ? Que ferons-nous ? Où nous retrouverons-nous ?

 

C’est tout l’imprévu des soins « Agir pour la liberté » Serons-nous accompagnés ? Certainement ! Et par qui ?

Miracles, miracles ouvrons-nous aux possibles du Divin.

 

Bien à vous dans la lumière qui nous guide.

 

Corinne Lebrat

Commentaires: 1
  • #1

    Marienval annick (vendredi, 16 mars 2018 17:56)

    Bonjour
    Bien sûr je veux participer à ce soin agir pour la liberté
    Mais comment s'inscrire et Règlé ce soin
    À vous lire
    Merci