Equilibre du Yin et du Yang / Corinne Lebrat & Yvan Poirier

Bonjour,

 

Depuis des millénaires, le peuple chinois vit dans une réalité philosophique et énergétique qui s’appelle le Tao. Selon la philosophie taoïste, base de la médecine chinoise, l’univers serait gouverné par deux énergies bien distinctes : le Yin et le Yang.

Six méridiens sont de polarité Yin

Six autres sont de polarité Yang 

Le yin (noir) représente l’obscurité, la froideur, la passivité. C’est le symbole de la féminité, de la lune, de l’eau, de la maison, de l’intérieur, du côté impair. Il donne la vie. Il est représenté par des couleurs froides : bleu, vert, violet, gris.

Le yang (blanc) représente la lumière, l’éclat, la chaleur, la vitalité, l’activité. C’est le symbole de la masculinité, du soleil, du feu, du sec, de l’extérieur, du côté pair. Il est représenté par des couleurs chaudes : rouge, orange, jaune, prune.

Mais, tout n’est jamais totalement yin ou totalement yang. Cela signifie que dans la vie, vous ne pouvez pas être l’un sans l’autre, que vous devez avoir des aspects à la fois yin et à la fois yang. Par exemple, dans la masculinité, il y a toujours une part de féminité et inversement. 

L’idéal est de tendre vers l’équilibre parfait entre le yin et le yang.

Si malheureusement, l’un domine l’autre, il faut que vous entrepreniez un travail sur vous pour que l’équilibre se rétablisse. 

Sinon, vous ne vivrez pas en harmonie avec le monde qui vous entoure. Ce déséquilibre pourra influer votre santé. 

La recherche de l’équilibre entre le yin et le yang doit se faire tous les jours. En effet, quand l’un deux faiblit, l’autre s’engouffre dans la brèche et prend le dessus, et ainsi de suite… Ainsi, le yin et le yang sont plus qu’un symbole, c’est l’emblème de la bonne santé, de la forme, de l’harmonie, du bien-être.

Lorsque j’ai rencontré Yvan Poirier c’est ce qui m’est apparu, non pas que nous soyons l’équilibre parfait par notre personnalité (Cela serait bien prétentieux) non mais par la complémentarité de notre travail.

En effet, Yvan vous présentera le travail à faire dans la prise de conscience avec ses conférences, explications reçus de ses guides.

Le cerveau n’étant qu’un exécutant, il lui faut une suggestion pour amorcer le nouveau, les informations qu’Yvan vous apportent, ouvrent ce possible.

Pour ce qui me concerne, c’est dans la matière que la transformation se fera, en effet, vous pouvez bien vouloir, ce n’est pas pour ça que les choses bougent.

Dans le corps physique résident toutes vos mémoires de cette vie, mais des autres aussi (antérieures) qui crééent votre présent et influence inévitablement votre à venir.

Mon rôle est de vous aider à vous en débarrasser couche par couche au rythme de votre évolution guidée par « mes instances célestes » comme j’aime les appeler. 

Cela peut se faire en groupe sur une mémoire collective (soins « ricochet » ou « agir pour la liberté » ou « par organe » lors du séminaire commun avec Yvan : « quelles sont les dernières étapes d’intégration du corps d’êtreté dans le corps ? »)

Mais aussi en individuel dans le groupe (soin de groupe « l’un dans le tous »)

C’est dans cet esprit que nous avons décidé d’aller plus loin, à distance chacun, nous avons pensé la même chose pour : 

« La semaine de la renaissance du sacré »

du 27 novembre au 6 décembre

 

Chacun avec nos particularités et nos compétences nous allons vous proposer des conférences sur un thème, de façons à ce que l’information ouvre la conscience, et le soin pour déprogrammer les mémoires dans le corps physique qui empêchent le lâcher-prise sur le sujet abordé.

Il se trouve que lors d’un soin sur Yvan, je me suis vu dans son aura à l’avant, c’est-à-dire dans son chemin de vie à venir, mais le plus surprenant c’est quand je me suis fait un soin, je l’ai vu dans mon chemin à venir à la même place.

Le ciel a décidé de nous rassembler sur le chemin d’un travail commun, aux vues de de celui commencé, nous savons que cette semaine sera exceptionnelle.

Nous vous invitons donc à lire le programme et souhaitons que cela raisonnera assez en vous pour vous y retrouver dans la joie de l’éveil.

 

Corinne Lebrat

Écrire commentaire

Commentaires: 0